Latest activities

Madame Dominique Ouattara (Première Dame) lors de la cérémonie de clôture de la 8ème réunion du CLCCG :

Madame Dominique Ouattara (Première Dame) lors de la cérémonie de clôture de la 8ème réunion du CLCCG :
« Eliminer le travail des enfants est une responsabilité collective »

La 8ème réunion annuelle du Groupe de Coordination des actions de lutte contre le Travail des Enfants dans la Cacaoculture (CLCCG)  a pris fin ce mercredi 18 juillet 2018, à la salle des fêtes du Sofitel Hôtel Ivoire.  

La cérémonie de clôture de cette 8ème réunion du CLCCG a été présidée par Madame Dominique Ouattara, Première Dame de Côte d’Ivoire et Présidente du CNS. Elle a enregistré la présence de l’honorable Ignatius Baffour Awuah, Ministre de l’Emploi et des Relations du Travail du Ghana, Madame Martha E. Newton, Sous-secrétaire adjointe en charge des affaires internationales du Département du Travail des Etats-Unis d’Amérique,  Pascal Abinan Kouakou, Ministre de Ministre de l’Emploi et de la Protection Social et Madame Bakayoko Ly Ramata, Ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant.

Durant deux (02) jours, les parties engagées au sein de ce groupe se sont réunies sur les bords de la lagune Ebrié autour du thème : « accélérer le rythme des progrès d’ici 2020 et au-delà : intensifier les bonnes pratiques pour lutter contre le travail des enfants dans le secteur du cacao en Côte d’Ivoire et au Ghana ». Il s’est agi pour les participants de cette rencontre de présenter les efforts entrepris   par les membres du CLCCG vers la réalisation de l’objectif primordial du cadre d’action du protocole Harkin-Engel, identifier les défis encore existants, définir une stratégie commune pour accélérer les progrès et enfin identifier les actions prioritaires à mener pour atteindre l’objectif fixé par le cadre d’action.

 

 

Madame Dominique Ouattara, Première Dame de Côte d’Ivoire  a salué les résolutions contenues dans le rapport de  synthèse de la réunion. Elle a profité de cette tribune pour partager sa recette  pour  une plus grande efficacité dans la lutte contre le travail des enfants dans les plantations de cacao.  Pour l’épouse du chef de l’Etat, la lutte doit être avant tout une responsabilité commune et collective. « Eliminer le travail des enfants est une responsabilité collective, qui requiert un engagement fort et la détermination de tous les acteurs impliqués », a partagé Madame Dominique Ouattara.  Pour ce faire, Madame Dominique Ouattara préconise aux parties engagées dans la lutte contre le travail des enfants de redoubler d’effort. « Si nous voulons atteindre notre objectif, et garantir la durabilité de notre action, il nous faut redoubler d’effort. En ce qui nous concerne, la Côte d’Ivoire est plus que jamais engagée pour que le travail et l’exploitation des enfants ne soient plus d’actualité dans notre pays », a-t-elle expliqué.   Avant de conclure : « je reste convaincu que la synergie de nos efforts demeure le moyen le plus efficace, d’éradiquer l’exploitation et le travail des enfants de la chaine de production du cacao ».

Les conclusions et recommandations de la 8ème réunion du CLCCG

L’honneur est revenu à M. Rudolph Huzgh, Directeur Ghanéen de l’Emploi et des Relations du Travail du Ghana de faire la lecture des conclusions et des recommandations de cette 8ème réunion annuelle du CLCCG.  Les recommandations de cette rencontre ont été libellées en quatorze (14) points.  Ainsi, la rencontre a préconisé de consolider et renforcer les acquis déjà enregistrés. Ensuite, de vulgariser et étendre les bonnes pratiques à l’échelle nationale, évaluer l’impact des projets existants en vue de renforcer l’efficacité des stratégies d’intervention, harmoniser les systèmes de collecte pour une meilleure connaissance du phénomène, renforcer la coordination dans la mise en œuvre des plans d’actions nationaux, et bien d’autres résolutions qui permettront une meilleure synergies d’actions entre les différents acteurs.

Une visite de la Première Dame et des délégations américaines et ghanéennes  dans un champ école de la Coopérative Agricole de Yakassé Attobrou (CAYAT), le jeudi 19 juillet 2018,  mettra fin à cette 8ème réunion annuelle du CLCCG.