Latest activities

Protection des enfants

Protection des enfants
La Première Dame a échangé avec la Directrice régionale d’UNICEF

La Première Dame Dominique Ouattara a reçu en audience Madame Marie-Pierre Poirier, Directrice régionale pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre d’UNICEF.  

La rencontre s’est déroulée, le mardi 23 octobre 2018, à la résidence présidentielle de la Riviera en présence de M. Aboubacar Ocampo, représentant résident d’UNICEF et de plusieurs collaborateurs de la Première Dame.

Il s’est agi lors de cette rencontre  pour la Directrice régionale de l’organisme du système des Nations Unies de faire le point de la situation des droits des enfants en Afrique de l’Ouest en général et en Côte d’Ivoire en particulier. 

L’enregistrement des naissances, l’élaboration des extraits d’acte de naissance pour tous les enfants et  la lutte contre le travail des enfants  ont été longuement évoqué lors de cette rencontre. Après plus d’une trentaine de minutes d’échanges, Madame Marie Poirier, Directrice régionale pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre d’UNICEF a évoqué l’objet de cette rencontre. 

« La Première Dame, nous le savons tous est une alliée incomparable de la cause de l’enfant. Elle est engagée personnellement pour faire avancer cet agenda.  Ma visite a pour objet de faire le point de la situation de l’enfant. Il s’est agi déjà de lui expliquer mon itinéraire dans le cadre de ma visite en Côte d’Ivoire. Ensuite pour faire le point sur un ou deux sujets qu’elle a accompagnés personnellement.  Il s’agit de la question très importante des droits de l’enfant. Cette question est en train de faire des avancées notables au Sénégal.   Le premier sujet est notamment l’enregistrement des naissances. La Première Dame, le Ministre de l’Intérieur et le Ministre de la Justice ont lancé une opération spéciale pour permettre à tous les enfants du territoire  ivoirien  d’avoir un certificat de naissance. Cette opération a permis à ceux qui devaient présenter l’entrée en sixième d’avoir un accès facile à ce certificat d’étude.  Il s’agit de savoir  comment à partir de cette question nous pouvons garantir le certificat de naissance à chaque enfant.

 

Je suis sortie de cet entretien confiante que nous allions pouvoir surmonter certaines  des difficultés rencontrées. Et que d’ici la fin de l’année, nous allions avoir un nombre important d’enfants qui allaient recevoir ce certificat qui mettrait la Côte d’Ivoire en position de leadership pour  donner des modèles qui pourraient être répliqués dans les pays voisins. Nous avons discuté un peu d’autres sujets tels que  la lutte contre le travail des enfants et l’accès à la vaccination. Madame Dominique Ouattara a réaffirmé l’engagement de la Côte d’Ivoire à être un pays leader non seulement conceptuellement mais avec des résultats concrets. Nous serons aux côtés de la Côte d’Ivoire  et je suis prête à célébrer des résultats significatifs même avant la fin de 2018 », a-t-elle expliqué.