Les dernières activités

Cacao durable, lutte contre le travail des enfants

Chocolatiers et industriels allemands échangent avec la Première Dame

La visite de Madame Dominique Ouattara, Première Dame de Côte d’Ivoire,  à  Stuttgart en Allemagne n’aura finalement pas été de tout repos. Après avoir présidé l’ouverture du 3ème Forum International contre la famine dans la matinée du lundi 20 mars 2017, Madame Dominique Ouattara a accordé des  audiences au Forum Allemand du Cacao Durable et à la Fédération des Industries Allemandes de Confiserie et de Chocolaterie.

L’épouse du chef de l’Etat ivoirien a débuté cette série de rencontre avec le Forum Allemand du Cacao Durable conduit par M. W. Wacker, Directeur de la Coopération Internationale du Ministère Fédéral de l’Alimentation et de l’Agriculture.

Aux côtés de la Première Dame, la ministre Koné Mariatou, vice-présidente du comité interministériel de lutte contre le travail des enfants et l’Ambassadeur de Côte d’Ivoire près de la République Fédérale Allemande, Léon Kacou Adom.

Pendant une heure, les deux parties ont échangé. 

Le Forum est venu d’abord traduire sa reconnaissance à Madame Dominique Ouattara pour l’honneur qu’elle a fait aux organisateurs en acceptant de présider ce 3ème congrès. Ensuite, le Forum a présenté amplement son projet « Pro-planteurs » dont l’objectif est d’améliorer les conditions de vie de 20 mille familles.

 

Le projet « Pro-planteurs » est en cours d’exécution dans trois régions du Sud-est  de la Côte d’Ivoire (Abengourou, Aboisso et Agboville) et mobilise 19 coopératives. «Le projet vise en particulier à offrir aux femmes des opportunités d’améliorer leurs revenus et la base alimentaire de leur famille. En outre, le projet contribue à promouvoir une culture du cacao attrayante et lucrative auprès des jeunes producteurs et productrices. », soutient M.W. Wacker, responsable du Forum Allemand du Cacao Durable.

Notons que «Pro-planteurs» est un projet conduit par l’Initiative Allemande pour le Cacao Durable (GISCO), une association qui rassemble l’industrie Allemande de la Confiserie et du commerce des denrées alimentaires, des organisations de la société civile allemande et le gouvernement fédéral représenté par le ministère fédéral de l’alimentation et l’agriculture et le ministère fédéral de la coopération économique et du développement.

Après cette première rencontre, les échanges se sont poursuivis avec la Fédération des industries allemandes de confiserie et chocolaterie (BDSI) conduite par son président M. Stefan Niessner.

A sa sortie d’audience, ce dernier a bien voulu nous donner la nature des échanges avec la Première Dame : « Nous avons échangé de choses intéressantes avec la Première Dame. Surtout en ce qui concerne le cacao durable, elle nous a expliqué les progrès faits dans ce domaine. Nous avons parlé également de la loi sur l’école obligatoire et les efforts réalisés dans le cadre de la lutte contre le travail des enfants. Tous ces progrès nous intéressent, c’est pour cela nous avons décidé de nous rendre dans les mois à venir en Côte d’Ivoire », a déclaré  le président Stefan Niessner.