Les dernières activités

Drame de Grand-Bassam

Drame de Grand-Bassam
La Première Dame dépêche ses collaborateurs auprès de la famille endeuillée

Les populations de Grand-Bassam se sont réveillées dans la tristesse le mercredi dernier. Dans la nuit du mardi 24 au  mercredi 25 juillet, un terrible incendie a ravagé la résidence de Madame Anomel située au quartier Mockeyville. Bilan de cette tragédie : six (06) enfants venus passer leurs vacances dans la ville balnéaire, leur grand-mère, le fils de cette dernière et la servante ont perdu la vie. Au total, ce sont neuf (09) personnes dont huit (08) de la même famille qui ont trouvé la mort suite à cette tragédie.

Face à ce malheur, la Première Dame n’a pas voulu rester en marge de l’élan de solidarité exprimé à la famille endeuillée. Aussi, en dépit du fait qu’elle est présentement absente du pays, elle a dépêché ses collaborateurs auprès des familles Anomel, Semon, Eponon et Aka, le vendredi 27 juillet 2018, à Grand-Bassam afin de leur témoigner sa compassion et sa solidarité.

La délégation du cabinet de la Première Dame était conduite à cette occasion par M. Bakari Konaté, Directeur des Affaires Administratives et Financières (DAF)  du cabinet de la Première Dame. Ce dernier avait à ses côtés Madame N’Da Nadia, chef de cabinet de la Première Dame, Madame Cissé Aïssatou, responsable de l’Education, Madame Durand Béatrice, responsable des affaires sociales.  La cérémonie de présentation de condoléances à enregistré la présence de M. Georges Philippe Ezaley, Maire de Grand-Bassam et M. Amankou Kassi Gabin, Préfet de Grand-Bassam.

M. Bakari Konaté, porte-parole de la délégation,  a  révélé que la Première Dame a été particulièrement affligée par la terrible nouvelle du drame qui a frappé les familles Anomel, Semon, Eponon et Aka suite au décès de leurs enfants, frère et mère. Face à ce drame, elle a tenu à être aux côtés de la famille éplorée.  Aussi, elle a offert une enveloppe de trois (03) millions F CFA à la famille endeuillée afin qu’elle puisse faire face aux dépenses liées à l’organisation des obsèques des disparus.

Au nom de la famille éplorée, M. Zakari Anomel a remercié la Première Dame pour son élan de solidarité. Il a rappelé les circonstances du décès des membres de leur famille. Pour ce dernier, la situation est intenable vu que les familles Semon, Eponon et Aka ont perdu tous leurs enfants dans ce drame.  Selon ce dernier, la famille est en pleine course pour les formalités liées aux obsèques. Les autorités seront donc informées au moment opportun des différentes dates arrêtées par la famille. La délégation du cabinet de la Première Dame s’est rendue après la présentation de condoléances au quartier Mockeyville afin de constater de visu l’ampleur du drame.