Les dernières activités

Fête des mères 2018

La Première Dame célèbre les épouses des militaires, gendarmes et policiers

Pour l’édition 2018 de la fête des mères,  Madame Dominique Ouattara, Première Dame de Côte d’Ivoire a célébré les épouses des militaires, gendarmes et policiers de Côte d’Ivoire. La cérémonie d’hommage aux épouses des membres de ces trois (03) corps s’est déroulée, le samedi 28 mai 2018, au nouveau camp d’Akouedo. Elle a enregistré la présence de Hamed Bakayoko,  Ministre d’Etat, Ministre de la Défense, Sidiki Diakité, Ministre de l’Intérieur et de Sécurité, Madame Mariatou Koné, Ministre de la Femme, de la Protection de l’Enfant et de la Solidarité,  Touré Sékou, Chef d’Etat-Major des Armées  et les représentants des grands commandements. Au total, ce sont 4.000 femmes de l’ensemble du pays  qui ont pris d’assaut ce camp mythique d’Abidjan.s

Pour un événement spécial, l’épouse du chef de l’Etat a fait le déplacement à Akouedo les bras chargé de cadeaux.  Ainsi, la marraine de l’événement a offert 4.000 complets de pagne Uniwax à ces filleules. En outre, l’épouse du chef de l’Etat a offert des dons en nature et en espèce d’une valeur de plus de 222 millions F CFA. Et comme si cela ne suffisait pas, Madame Dominique Ouattara a également mis à la disposition des épouses des « corps habillés » des chèques du Fonds d’Appui aux Femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI) d’un montant de 400 millions F CFA soit 200 millions F CFA aux épouses des militaires, 100 millions F CFA aux épouses des Gendarmes et 100 millions F CFA  aux épouses de policiers.

 

Les femmes de l’Association des Epouses des Militaires de Côte d’Ivoire (AEMCI) ont en retour offert des pagnes à leur marraine.
Rappelant son statut d’ancienne fille de militaire, Madame Dominique Ouattara a  insisté sur  l’importance  du rôle des épouses des corps habillés. «(…) En effet, vous jouez un rôle primordial aux côtés de vos époux, en maintenant l’équilibre de la famille, pendant qu’ils défendent leur pays et protègent nos populations. C’est aussi grâce à vous, que nos militaires, nos gendarmes et nos policiers, sont en mesure d’accomplir sereinement leur devoir au quotidien», a-t-elle soutenu. Elle a tenu à les féliciter pour leurs engagements  et les sacrifices consentis aux côtés de leurs époux.

« Je tiens à vous remercier et vous féliciter pour l’engagement dont vous faites preuve, ainsi que pour tous les sacrifices que vous consentez, au bénéfice de la nation ivoirienne », a-t-elle souligné. Poursuivant, la Première Dame a rappelé le sens de son combat depuis 2010 pour l’autonomisation des femmes grâce au Fonds d’Appui aux Femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI). Aussi, pour Madame Dominique Ouattara, ce fonds mis à la disposition des épouses leur  permettra de lancer et de développer leurs activités génératrices de revenus.  

  « Je voudrais (…) souhaiter une très belle fête des mères à toutes les mamans de Côte d’Ivoire. J’émets le vœu que chaque maman soit épanouie et heureuse, entourée de sa famille et de ses proches pour cette occasion », a-t-elle souhaité.
 

Le Ministre d’Etat, Ministre de la Défense Hamed Bakayoko a quant à lui, relevé le sens particulier  de cette cérémonie. Pour lui, c’est bien la première fois qu’une Première Dame se rend dans l’un des camps les plus mythique du pays pour célébrer les épouses des militaires, gendarmes et policiers de Côte d’Ivoire. Il a tenu à remercier la marraine de l’événement pour ses constances sollicitudes à l’endroit des mères et des enfants du pays.

Pour Madame Koné Mariatou, Ministre de la Femme, de la Protection de l’Enfant et de la Solidarité, la fête des mères est un moment de reconnaissance à la mère et à l’épouse pour l’action qu’elles posent au quotidien dans le cadre de la famille.  Selon cette dernière, cette édition de la fête des mères revêt un caractère spécial vu le rôle que joue les « corps habillés » dans leur mission de sécurisation et de protection du pays.  Elle a terminé en invitant les composantes de la société ivoirienne à la cohésion sociale.

Le  Général de Brigade Kouamé N’Dri Julien, chef d’Etat-major de l’Armée de terre  a remercié la Première Dame pour son soutien à l’endroit des épouses des « corps habillés ».

Touré Tenin, Présidente d’honneur de l’Association des Epouses des Militaires de Côte d’Ivoire (AEMCI) a également rappelé l’engagement et les actions de la Première Dame pour les causes de la femme et de l’enfant.

Plusieurs prestations musicales ont donné un cachet festif à cette célébration. La cérémonie s’est achevée par un défilé des épouses des militaires, gendarmes et policiers dans les tenues d’apparat de leur époux.