Les dernières activités

Lutte contre le Travail des Enfants

Children Of Africa et l’entreprise espagnole TOVAMA signent un contrat de construction de la première «Maison d’accueil » à Soubré
Children Of Africa et l’entreprise espagnole TOVAMA signent un contrat de construction de la première «Maison d’accueil » à  Soubré
Children Of Africa et l’entreprise espagnole TOVAMA signent un contrat de construction de la première «Maison d’accueil » à Soubré

Dans 7 mois, la première « Maison d’accueil » pour enfant en détresse de la Fondation Children Of Africa verra le jour à Soubré. L’information a été donnée, le mardi 10 janvier 2017 au siège de Children Of Africa à Cocody, par Madame Dominique Ouattara, Présidente de la Fondation, lors de la signature du contrat de construction de ce centre d’accueil. Cette cérémonie a vu la présence de M. Fenol Zanon Manuel, Directeur Général de TOVAMA, l’entreprise qui a remporté l’appel d’offre de la construction du centre, M. Adou Benié, architecte du cabinet A+A et M. Karim Djebar du cabinet de contrôle SOCOTEC. Les travaux débuteront le 25 janvier 2017. Le coût de cette première opération : 748 millions F CFA. Ainsi, près de 10 mois après le diner-gala organisé en mars 2016 pour recueillir les fonds nécessaires pour la construction de trois maisons d’accueil pour les enfants en détresse, la signature de ce contrat vient donner corps au nouveau projet de Children Of Africa de Madame Dominique Ouattara. Et sauf cas de force majeur, le 1er centre devrait sortir de terre dans 7 mois à Soubré. Après avoir exprimé sa joie, Madame Dominique Ouattara, Fondatrice de Children Of Africa a donné les raisons qui sous-tendent ce projet. «Ce projet de construction de trois maisons d’accueil pour enfants en détresse, est une initiative de la Fondation Children Of Africa. (…) En effet, lorsque les enfants sont arrachés aux mains des trafiquants, ils peuvent parfois attendre plusieurs semaines avant d’être rendus à leurs familles. Notre objectif est d’améliorer l’offre de service d’assistance et de prise en charge des enfants victimes de traite et d’exploitation, en leur assurant un abri sûr et une protection temporaire, le temps que les enquêtes soient achevées et leurs parents retrouvés », a expliqué Madame Dominique Ouattara. C’est donc fort de cette raison qu’elle a initié la construction de trois maisons d’accueil sur des sites touchés par le phénomène des pires formes de travail des enfants. Il s’agit notamment de Soubré à l’ouest, Ferkessédougou, au nord et Bouaké, au centre.

M. Fenol Zanon Manuel, Directeur Général de TOVAMA, l’entreprise qui a remporté l’appel d’offre relatif à la construction du centre d’accueil de Soubré, a remercié Madame Dominique Ouattara pour la confiance qu’elle a accordée à son entreprise pour la réalisation de ce projet.
M. Adou Benié, architecte du cabinet A+A, a quant à lui, présenté le projet. La « Maison d’accueil » de Soubré accueillera 64 pensionnaires.