Les dernières activités

Prix sectoriel Ebony pour la lutte contre le travail des Enfants

La Première Dame, Dominique Ouattara a reçu les lauréats 2014 et 2015

La Première Dame, Dominique Ouattara  encourage toutes les initiatives visant à sensibiliser et lutter contre le phénomène de travail des Enfants.  C’est dans ce cadre que l’épouse du chef de l’Etat, par ailleurs, Présidente du Comité National de Surveillance des actions de lutte contre la Traite, l’Exploitation et la Travail des Enfants  a reçu en audience les lauréats 2014 et 2015 du prix sectoriel Ebony  pour  la lutte contre le travail des Enfants, le jeudi 07 juillet 2016 à son cabinet de Cocody.  Il s’agit  respectivement  de Mademoiselle Pie Nesmon de Laure, journaliste à  Politikiafrique, lauréate du prix 2014  et Monsieur Kouadio N’Guessan Ange Armel, journaliste à Radio Côte d’Ivoire, lauréat du prix 2015. Les deux journalistes étaient accompagnés de Monsieur Traoré Moussa Hamed, Président de l’Union Nationale des Journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI).  

La Première Dame a profité de cette occasion pour féliciter et encourager les lauréats. Elle les a aussi, informés  des  projets dans le cadre de la remédiation du phénomène du travail des Enfants. Elle a échangé avec les journalistes sur leurs différents sujets d’enquête.  En retour,  le Président de l’UNJCI a demandé le soutien de la Première Dame afin que ce prix sectoriel soit pérein. Une doléance acceptée par Madame Dominique Ouattara, Présidente du CNS.   

A sa sortie d’audience, le premier responsable des journalistes de Côte d’Ivoire a accepté de revenir sur  le sens de cette audience.

« La Première Dame, Dominique Ouattara est très engagée dans cette bataille.  C’est donc fort de cet engagement contre ce phénomène qu’elle a  tenu à recevoir nos lauréats.  Cette rencontre rentre également dans les mesures pour encourager la sensibilisation et la lutte contre ce fléau avilissant pour les enfants.   Et  conformément à la tradition, elle a l’habitude de recevoir les lauréats.  Cette année, nous avons cumulé les lauréats de l’année dernière et de cette année. Car malheureusement en raison de l’agenda très chargé de la Première Dame, la lauréate de l’année dernière n’avait pas pu être reçue.  La Première Dame était heureuse de les recevoir. Elle les a congratulés.  Et leur a offert des cadeaux ».

Le prix sectoriel pour le lutte contre le Travail des Enfants a été intégré au concours Ebony du meilleur journaliste de Côte d’Ivoire  par  l’UNJCI   à l’initiative du Réseau des Acteurs de Média pour les Droits de l’Enfant en Côte d’Ivoire (RAMEDE CI) et le Bureau International du Travail (BIT).