Les dernières activités

Festival du film d’Angoulême

Dominique Ouattara et la Côte d’Ivoire honorées
Dominique Ouattara et la Côte d’Ivoire honorées
Dominique Ouattara et la Côte d’Ivoire honorées

C’est parti depuis le lundi 21 août 2017 pour la dixième  édition  du célèbre Festival du film francophone d’Angoulême.

Pour cette édition qui se déroulera du 22 au 27 août 2017,  la Côte d’Ivoire est doublement honorée.

En effet, non seulement la Côte d’Ivoire est à l’honneur à Angoulême, mais aussi, Madame Dominique Ouattara, Première Dame de Côte d’Ivoire est l’invitée d’honneur  de ce festival.

 Et comme le veut la tradition, à son arrivée,  la Première Dame est venue hisser le drapeau ivoirien de l’hôtel de ville au côté de celui de la France et de l’Europe au son de tambourineurs venus d’Abidjan. Des moments magiques et pleins d’émotions pour la communauté ivoirienne présente à cette cérémonie.

Le ministre de la Culture et de la Francophonie, Kouakou Maurice Bandama, les Ambassadeurs Charles Gomis (chef de la mission diplomatique de Paris) et Abdoul Touré (près de la Francophonie) qui accompagnaient l’épouse du Chef de l’Etat ivoirien n’ont pas eux aussi caché leur joie. 

Après la Mairie, le cap a été mis sur le Musée de la ville  où l’exposition « Florilège ivoirien du Musée d’Angoulême » met en valeur le riche trésor culturel ivoirien avec la sélection de ses plus belles œuvres.   On y retrouve notamment  des masques senoufo et des figurines funéraires des populations Agni.

Pendant le temps de ce festival « Florilège ivoirien » va dialoguer avec d’autres collections d’art d’Afrique et d’Océanie sous le regard bienveillant de la collection archéologique qui évoque l’histoire charentaise du temps des dinosaures jusqu’à la l’époque médiévale. Selon les spécialistes le musée d’Angoulême possède une des plus importantes collections françaises d’art africain par le nombre et la qualité des pièces conservées.

 

A la fin de la visite, échanges entre l’invitée d’honneur du festival et le Maire d’Angoulême. « Je suis particulièrement fière, de voir mon pays la Côte d’Ivoire mis à l’honneur à l’occasion du 10 ème Festival du film francophone d’Angoulême. Ce festival est une occasion idéale de présenter les nombreuses richesses culturelles de la Côte d’Ivoire et d’illustrer le savoir-faire de nos artistes  et de nos créateurs. Je tiens à cet effet, à remercier sincèrement Monsieur Xavier Bonnefont, Maire d’Angoulême pour son accueil chaleureux et je voudrais saluer en particulier Madame Marie-France Brière et Monsieur Dominique Besnehard, organisateurs de ce beau festival ( …) », a déclaré Madame Dominique Ouattara. 

Pour sa part, le Maire s’est félicité de l’honneur qui est fait à la culture ivoirienne et particulièrement son cinéma.

La randonnée a pris fin à la médiathèque de la ville avec l’exposition des affiches de films ivoiriens offerts par un particulier. De ‘’ Le gentleman de cocody’’, un film de Christian Jaque à ‘’ Aya de Yopougon’’ de Marguerite Abouet  en passant par « Chocolat », un film de Claire Denis et ‘’ Bal poussière’’ de Henri Duparc. Un bel hommage au 7ème art ivoirien qui rappelle quelques grandes dates et des acteurs et artisans de son envol. Dans la soirée, un dîner en l’honneur de la Première Dame a été offert par le festival d’Angoulême auquel ont participé les autorités administratives et politique et les officiels de la délégation ivoirienne.

Les stars sont déjà dans la ville et la fête promet.