Fil d'info

La Première Dame fait d’importants dons et remet des chèques du FAFCI à 2.000 femmes
2.12.2013
Bouaké: La Première Dame remet les chèques du FAFCI à 2.000 femmes
Après Man, Bondoukou et Korhogo, 2.000 femmes de la capitale du Gbêkê viennent de bénéficier du Fonds d’Appui aux Femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI). La cérémonie de remise des chèques aux heureuses bénéficiaires s’est déroulée, le mercredi 27 Novembre 2013 à l’ancien stade de Bouaké, en présence du Président Alassane Ouattara, des membres de son gouvernement et des milliers de femmes et d’hommes qui ont pris d’assaut très tôt les tribunes et l’esplanade du stade. Plus d’une vingtaine de bâche ont été mobilisées pour accueillir les populations. Et une dizaine d’artistes ont donné un cachet particulier à la fête. Soucieuse du bien-être des populations, la Première Dame a offert de nombreux dons en nature d’une valeur de 125 millions de F CFA aux femmes de Bouaké, Akakro et Appla Assoumankro. Ainsi, l’épouse du chef de l’Etat a offert des décortiqueuses de riz et de maïs ; des broyeuses de farine de maïs et de manioc ; des pulvérisateurs ; des motopompes ; des arrosoirs ; des motobagages et bien d’autres cadeaux aux coopératives et groupements de femmes. Dans le domaine social, elle a offert des casques ; des lots de matériel de coiffure ; des lots de matériel de couture ; des cuisinières ; des congélateurs et des machines à coudre aux foyers féminins. La Première Dame a offert de nombreux dons dans le domaine de l’éducation, les maternelles, pouponnières et orphelinats. Elle a, aussi, offert des vivres aux populations et aux différentes cantines de la ville. Dans le domaine de la santé, ce sont une ambulance ; des lits d’hospitalisation ; des matelas ; des tables d’accouchement et bien d’autres matériels biomédicaux qui ont été offerts aux différents centres de santé de Bouaké. Après avoir remercié le Président Alassane Ouattara pour son soutien au programme de financement des projets des femmes, la Première Dame, Mme Dominique Ouattara a révélé que la ville de Bouaké a bénéficié d’un financement supplémentaire dans le cadre du FAFCI. Selon Mme Dominique Ouattara, ces raisons sont essentiellement dû au fait que la ville de Bouaké a fortement souffert de la crise militaro-politique qui a balafré le pays pendant plus d’une décennie. Ensuite, la seconde raison se trouve dans le fait que les femmes du Gbêkê ont longtemps soutenu grâce à leur courage leur famille. « Nous avons décidé de vous accorder un financement supplémentaire, et ceci, pour deux raison. D’abord, parce que Bouaké a souffert et mérite d’être encouragé à travers ses femmes. Ensuite, pour votre courage et votre sens élevé du travail. Vous êtes des femmes battantes et je voudrais vous soutenir », a révélé Mme Dominique Ouattara. L’épouse du chef de l’Etat a, ensuite, appelé les heureuses bénéficiaires du FAFCI à faire bon usage du fonds. « Si vous remboursez correctement, vous pourrez recevoir des fonds plus importants encore et vos sœurs en situation difficile pourront elles aussi profiter de l’argent du FAFCI, afin d’être autonome », a conseillé la Première Dame. Anne Désirée Ouloto, Ministre de la Solidarité, de la Famille, de la Femme et de l’Enfant a remercié Mme Dominique Ouattara pour ses actions sociales et humanitaires en faveur des populations démunies. « Vous avez décidé de porter le fardeau des femmes. Merci Madame la Première Dame d’avoir retiré l’épine du fardeau des femmes du pied du Président de la République », a-t-elle remercié. Mme Goly Patricia, responsable de l’UNACOOPEC de Bouaké a, quant à elle, fait le point du financement des projets des femmes. Ainsi, elle a indiqué qu’après le lancement du FAFCI, le 14 Décembre 2012, ce sont près de 300.000 femmes qui se sont inscrites dans l’objectif de bénéficier du fonds. Selon Mme Goly, 2.353 projets ont été financés dans la région du Gbêkê, pour un montant global de 103.120.000 F CFA. Selon la représentante de l’UNACOOPEC, des femmes résidant à M’Bahiakro ; Brobo ; Béoumi ; Diabo ; Botro ; Djebenoua et Sakassou ont aussi bénéficié du fonds. Les femmes de Bouaké ont tenu à remercier la Première Dame pour sa générosité. Elles lui ont remis de nombreux cadeaux. Dircom Cabinet de la Première Dame
Les tout-petits de l'école maternelle de Béoumi, tout heureux de monter les chevaux en bois offerts par Maman Dominique Ouattara
22.11.2013
Béoumi :La Première Dame redonne espoir aux populations
Après Sakassou et Botro, la caravane de la solidarité initiée par la Première Dame, Mme Dominique Ouattara, en prélude à la visite d’Etat dans la région du Gbêkê s’est achevée, ce vendredi 22 Novembre 2013, par l’étape de Béoumi. Tout comme lors des étapes précédentes, les populations ont pris massivement d’assaut le terrain « TP », le lieu de la rencontre. A travers des chants et des danses, elles ont tenu à signifier leur reconnaissance à la délégation du cabinet de la Première Dame pour les nombreux dons qu’elle leur a apporté au nom de Mme Dominique Ouattara. A l’image du vieux Koffi Antoine, handicapé et vivant à Béoumi qui n’a pu contenir sa joie. Car grâce à Mme Dominique Ouattara, ce dernier vient de recevoir un tricycle qui facilitera désormais, son déplacement.
21.11.2013
Botro : La Première Dame, Mme Dominique Ouattara fait des dons en vivre et en non-vivre aux populations
Après Sakassou, la caravane de la solidarité initiée par la Première Dame, Mme Dominique Ouattara en prélude à la visite d’Etat dans la région du Gbêkê, a pris ses quartiers, le jeudi 21 Novembre 2013, à Botro. Dans cette commune rurale située à une quarantaine de kilomètre de Bouaké, c’est la cours de la mairie qui a servi de cadre à la cérémonie. Comme la veille à Sakassou, les populations ont tenu à relever le pari de la mobilisation. Ainsi, dans toutes leurs diversités, elles ont pris d’assaut de bonne heure le lieu de la cérémonie.
Mme Dominique Ouattara a offert des équipements pour les foyers féminins
21.11.2013
En prélude à la viste d’Etat dans le Gbêkê : La Première Dame, Mme Dominique Ouattara soulage les populations de Sakassou
A moins d’une semaine du début de la visite d’Etat dans la région du Gbêkê, La Première Dame, Mme Dominique Ouattara annonce les couleurs. En effet, comme lors des précédentes visites d’Etat, la Première Dame a décidé d’apporter son soutien et sa solidarité aux populations de la région du Gbêkê. Pour se faire, elle a mandaté une équipe de son cabinet conduite par son Directeur de Cabinet, Mme Yao Patricia Sylvie pour apporter son soutien aux différentes populations de la région.
18.11.2013
Lutte contre le travail des enfants dans la cacaoculture : 3ème réunion des Partenaires de la Fondation International Cocoa Initiative (ICI)
La Fondation International Cocoa Initiative (ICI) a honoré, le lundi 18 Novembre 2013, la Première Dame, Mme Dominique Ouattara pour son engagement à améliorer les conditions de vie des enfants en Côte d’Ivoire. A cet effet, Nick Weatheril, Directeur exécutif d’ICI a remis, au nom de sa structure, un diplôme d’honneur à Mme Dominique Ouattara, Première Dame de Côte d’Ivoire pour l’ensemble de ses actions en faveur du bien-être des enfants dans le pays.
La Première Dame, Mme  Dominique Ouattara a reçu une délégation d'écrivains et le Ministre de la Culture  et de la Francophonie
14.11.2013
En prélude au 6ème dîner-gala du Prix Ivoire 2013
La Première Dame, Mme Dominique Ouattara a reçu, le jeudi 14 Novembre 2013 à son cabinet, une délégation d’écrivains accompagnée du Ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Kouakou Bandama et Mme Isabelle Kassi Fofana, présidente de l’association d’Akwaba Culture et initiatrice du 6ème dîner-gala du Prix Ivoire Akwaba Culture pour la littérature Africaine d’Expression Francophone.
4.11.2013
19ème salon du chocolat à Paris : Le CNS présente la stratégie de lutte contre le travail des enfants de la Côte d’Ivoire
Après la signature d’un protocole d’accord entre l’Etat de Côte d’Ivoire et l’université de Tulane à Washington DC pour la réalisation d’une enquête sur le travail des enfants dans la cacaoculture, le Comité National de Surveillance (CNS) a pris part du 30 octobre au 03 novembre 2013 à la porte de Versailles, à la 19ème édition du chocolat de Paris. Un rendez-vous incontournable que ne pouvaient manquer ce comité dirigé par Mme Dominique Ouattara pour faire campagne autour des «efforts de la Côte d’Ivoire en matière de lutte contre les pires formes de travail des enfants dans la cacaoculture» en vue de sensibiliser les 250 exposants et les professionnels venus du monde entier.
29.10.2013
Les enfants dans la cacaoculture en Côte d’Ivoire : Les USA et Dominique Ouattara lancent une enquête
Ca y est ! Un accord entre le Comité de national de surveillance pour les actions de lutte contre le travail des enfants et l’Université américaine de Tulane a été signé le lundi 28 octobre à Washington DC dans les locaux de l’ambassade de Côte d’Ivoire en présence de nombreux partenaires dont la fondation mondiale du cacao. Objectif : Réalisation d’une enquête sur le travail des enfants dans la cacaoculture en côte d’ivoire.
La Première Dame, Mme Dominique Ouattara a présenté les condoléances du couple présidentiel à la famille de Mme Henriette Dao Coulibaly
21.10.2013
Deuil : La Première Dame exprime sa compassion à la famille de Mme Henriette Dao Coulibaly
La Première Dame, Mme Dominique Ouattara a apporté son soutien, le lundi 21 Octobre 2013 à Cocody, aux familles Coulibaly-Dao et Touré, suite au décès, le jeudi dernier de Mme Henriette Dao Coulibaly, présidente des femmes du PDCI.
21.10.2013
Après la décoration à titre posthume de Jean Hélène : La Première Dame échange avec son frère et des hommes de média français
L’Etat de Côte d’Ivoire a honoré, la mémoire du journaliste français, Jean Hélène à l’occasion de la commémoration des 10 ans de sa disparition. Ainsi, après la décoration à titre posthume de l’ancien correspondant de RFI en Côte d’Ivoire par la grande Chancelière de l’Ordre National, Mme Henriette Dagri Diabaté, la Première Dame, Mme Dominique Ouattara a reçu en audience, le lundi 21 Octobre 2013 à son cabinet, le frère de l’illustre disparu , et ce , en présence des hommes de médias français. La délégation française était composée de Mme Marie-Christine Saragosse, PDG de France Médias Monde ; Thierry Baldensperger, frère de Jean Hélène ; Yves Rocle, Adjoint à la Direction de RFI en charge de l’information Afrique ; Jean-Marc Belchi, Directeur du Développement Afrique, France Médias Monde. La délégation française était accompagnée de Mme Affoussiata Bamba-Lamine, Ministre de la Communication et porte-parole du Gouvernement , et le Directeur Général de la RTI, Ahmadou Bakayoko.

Pages