Discours lors de la remise de chèques aux femmes de TOUBA

La Première Dame, Dominique Ouattara a procédé à la remise de chèques FAFCI d’un montant de 150 millions de FCFA, aux femmes du Département de Touba.

Discours: 

Mes Chères sœurs

Je suis très heureuse de vous retrouver aujourd’hui à Touba après une longue absence, et je voulais vous dire que vous m’avez beaucoup manquée.

Cet après-midi, comme à chacune de mes visites, vous vous êtes toutes mobilisées pour me réserver un accueil chaleureux et je dois dire que votre joie et vos marques d’affection me font chaud au cœur.

Vous avez été informées que votre frère, le Président Alassane Ouattara viendrait vous voir très prochainement. Il est arrivé ce matin et se trouve en ce moment à Koro. Il m’a demandée de vous embrasser très fort et vous dire qu’il vous verra demain au grand meeting de Touba.

Mesdames, Messieurs,

Tout d’abord, je voudrais saluer Madame la Ministre Anne Ouloto, notre chère sœur qui est toujours à nos côtés et qui fait tant pour les femmes de Côte d’Ivoire. Je salue également, la présence très appréciée de la Grande Chancelière Henriette Dagri Diabaté, notre tantie jolie.

Je souhaiterais maintenant saluer mes sœurs, Madame la Première Vice-Présidente de la Cours Suprême Sara Sakoh, et Madame Chantal Camara, Présidente de l’association FEKBADO.

Je voudrais les remercier pour leur affection et leur fidélité. Elles sont à mes côtés depuis de nombreuses années et je voudrais leur dire aujourd’hui devant leurs familles, combien je suis sensible à leur attachement.

Par  ailleurs,  je  ne  saurai  oublier  lesmembres  des  grandes  familles  Fadiga   et  Bamba, qui sont très proches de notre famille depuis de longues années. Je salue affectueusement leurs enfants, ainsi que tous les membres de ces deux grandes familles.

Enfin, je voudrais féliciter tous les cadres du comité d’organisation pour le magnifique accueil qui nous a été réservé. Merci à tous pour votre implication dans la réussite de cette visite.

Chères sœurs,

Depuis toujours, j’ai été à vos côtés pour vous aider dans vos activités. En 2009, par exemple, à l’occasion de la visite que j’ai effectuée à Touba, je vous avais offert du matériel agricole.

C’est dans ce même cadre qu’en 2012 et 2013, à l’occasion de la journée internationale de la Femme, je vous avais envoyé à nouveau, des dons dans le souci de vous soutenir.

Aujourd’hui, comme vous le savez, j’ai créé le  Fonds  d’Appui  aux  Femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI) grâce à l’aide de mon cher époux, le Président de la République qui est le premier avocat des femmes de notre pays.

Parti    d’un     fonds    de    démarrage  d’unmilliard  de  francs  FCFA,  le   FAFCI bénéficie  aujourd’hui  d’un capital de 6 milliards de FCFA grâce à la confiance du Président de la République envers les femmes.

Ce jour, un financement de 150 millions de FCFA sera mis à la disposition des femmes du Département de Touba. Et ce sont en tout732 projets qui vont être financés.

Aujourd’hui plus de 1500 femmes bénéficieront du FAFCI pour le développement de leurs projets. Ces prêts leurs permettront de réaliser avec succès des activités génératrices de revenus qui feront d’elles des femmes actives et autonomes grâce au FAFCI.

A ce stade de mon propos, je voudrais remercier notre partenaire la COOPEC, dont le Directeur Général M. Savané Issiaka est présent et ne ménage aucun effort pour la réussite de ce projet.

Mes chères sœurs,  

En plus des chèques, je vous ai également apporté différents dons qui viennent d’être énumérés pour vous aider à mener à bien vos diverses activités. Je sais que vous en ferez bon usage.

J’ai foi en vous et en vos capacités. Vous pourrez toujours compter sur mon soutien et mon affection.

Rappelez-vous que je suis fille de Touba et que cette ville est chère à mon cœur.

Je vous remercie. 

Thème du dossier: