Festival du GONDWANA (Festival du rire)

Mon discours lors du Festival du GONDWANA (Festival du rire)

Discours: 

Mesdames et Messieurs,

Je suis très heureuse d’être avec vous cet après-midi, pour l’inauguration de la première Edition du Festival du Rire d’Abidjan, baptisé « Abidjan Capitale du Rire».

Je voudrais tout d’abord, adresser mes félicitations à Monsieur Maurice BANDAMAN, Ministre de la Culture et de la Francophonie, pour les efforts qu’il fournit, afin que la Côte d’Ivoire soit une référence en Afrique et dans le monde sur le plan culturel.

Je voudrais également saluer Madame Afoussiata BAMBA-LAMINE, Ministre de la Communication, ainsi que toutes les personnalités présentes à nos côtés.

Je souhaiterais aussi souhaiter la bienvenue aux équipes de RFI et de Canal+, qui ont fait le déplacement jusqu’à Abidjan, en particulier Monsieur Juan GOMEZ, que nous entendons chaque matin, et qui connaît si bien l’Afrique.

Je félicite particulièrement, notre cher Mamane, Président de « la République Très Très Démocratique du Gondwana », et maître d’œuvre de cette belle initiative. A travers lui, je rends hommage au travail des professionnels du Montreux Comedy Festival, leader des festivals d’humour en Europe, qui ont accepté de soutenir ce projet, afin que ce festival du rire soit un succès.

Enfin, je salue tous nos talentueux humoristes ivoiriens, dont l’un des pionniers est parmi nous aujourd’hui, Monsieur Léonard GROGUHET, que je vous demande d’applaudir bien fort. Je salue également, les artistes et professionnels du spectacle, venus de tous les horizons, pour participer à cette belle fête de l’humour et du rire.

Je vous souhaite à tous, le traditionnel « Akwaba » en Côte d’Ivoire.

 

Mesdames et Messieurs,

J’ai accepté avec plaisir de répondre à votre invitation, afin de manifester ma totale adhésion à ce festival de culture et d’humour. En effet, je suis convaincue que cet évènement participera à la promotion d’Abidjan, en tant que capitale du rire et de la bonne humeur.

En cette période joyeuse de préparation des fêtes de fin d’année, ces trois jours de spectacle, permettront de terminer 2015 dans la joie.

Je souhaite à l’ensemble des festivaliers qui s’arrêteront au Palais de la Culture, de passer des moments agréables de détente, avec les artistes de qualité qui se succèderont sur scène.

J’encourage vivement cette initiative et j’émets le vœu qu’elle se pérennise, car un tel évènement participe non seulement à la promotion de la Culture et de la Francophonie, mais aussi aux valeurs d’Amitié et de Fraternité, chères à notre pays.

 

Mesdames et Messieurs,

Je déclare ouverte la première Edition du Festival « Abidjan Capitale du Rire ».

 

Bon festival à toutes et à tous.

 

Je vous remercie.