l’inauguration de l’hôpital Mère-Enfant Dominique Ouattara

.

Discours: 

Mesdames et Messieurs,

C’est une très grande joie de vous recevoir aujourd’hui, dans l’enceinte de l’Hôpital Mère-Enfant de Bingerville, à l’occasion de cette cérémonie d’inauguration, qui a été si attendue par nos populations.

Je voudrais avant tout propos, remercier tout particulièrement, mon cher époux, le Président Alassane OUATTARA, qui m’a encouragée, accompagnée et soutenue, non seulement en tant que grand donateur,

mais aussi au niveau personnel, durant ces cinq années de mise en œuvre du projet de l’hôpital.

Mes chaleureux remerciements vont aussi à ma soeur Madame Lalla Malika ISSOUFOU, Première Dame de la République du Niger, ainsi qu’à ma grande sœur, Madame Henriette Konan BEDIE, Présidente de la Fondation Servir, qui sont à nos côtés ce matin, pour nous soutenir.

Merci aussi à ma chère amie, la Princesse Ira de FURSTENBERG, dont la présence significative me va droit au cœur.

Je voudrais saluer à présent, Monsieur le Vice-Président, Daniel Kablan DUNCAN, ainsi que Monsieur le Premier Ministre, Amadou Gon COULIBALY, que je remercie pour leur implication et pour les conseils dont ils nous ont gratifiés dès la naissance du projet, et durant les cinq années de travaux.

A ces remerciements, j’associe les Présidents d’institutions présents et les membres du Gouvernement qui se sont déplacés aujourd’hui, particulièrement Madame la Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, Raymonde GOUDOU COFFIE, et ses collaborateurs qui nous ont accompagnés et assistés tout au long de la réalisation de ce projet.

Je salue à présent, tous nos prestigieux invités et donateurs, ainsi que nos grandes stars nationales et internationales,

qui sont avec nous aujourd’hui et qui associent leur image à cet évènement important pour les mères et les enfants d’Afrique.

Je voudrais saluer ensuite, la présence des Ambassadeurs et des membres du corps diplomatique, qui sont à nos côtés, ainsi que celle du corps préfectoral, des Maires, des Députés, et tout particulièrement Monsieur le Gouverneur du District d’Abidjan, et Monsieur le Maire de Bingerville, qui nous pour soutenir cet évènement important pour les mères et les enfants d’Afrique.

Mes salutations vont enfin, à toutes les personnalités et aux membres du corps médical réunis ici ce matin, à nos chefs traditionnels et religieux ; et à nos amis de la presse nationale et internationale ; ainsi qu’aux populations de Bingerville et du District d’Abidjan sortis en grand nombre pour nous accueillir.

Mesdames et Messieurs,

Je me souviens avec émotion, de la pose de la première pierre de l’hôpital, le 29 juin 2013, ici même à Bingerville…

et cinq ans plus tard, ma joie est grande de voir que ce qui n’était alors qu’un simple projet, est devenu un bel hôpital pour nos populations. Durant ces cinq dernières années, nous avons bataillé pour mobiliser les ressources humaines, matérielles et financières nécessaires à la concrétisation d’un tel ouvrage. Et aujourd’hui c’est chose faite.

Ce résultat, nous le devons à toutes les personnes et les structures publiques et privées qui se sont impliquées à nos côtés, pour faire de ce rêve, une réalité.

Je voudrais à cet effet, remercier tout d’abord la Chaîne de l’Espoir, qui est à nos côtés ce matin. Grâce à leurs conseils avisés et à l’expertise de leurs bénévoles, nous sommes parvenus à mettre en place une structure sanitaire de référence pour notre pays. Merci du fond du cœur au Professeur Alain DELOCHE, et à ses collaborateurs.

Ma profonde gratitude va également, aux éminentes personnalités du monde médical, que sont :

Monsieur Michel SIDIBE, Directeur Exécutif de l’ONUSIDA et le Professeur Marc GENTILINI ; ainsi qu’à tous les généreux donateurs de la Fondation Children of Africa qui ont contribué chacun à leur niveau, au financement de la construction et de l’équipement de l’hôpital.

J’adresse une mention toute particulière à tous les collaborateurs et au personnel médical de l’hôpital Mère-Enfant de Bingerville, en commençant par les professeurs Sega SANGARE et Sylvia ANOMA, qui ont réuni autour d’eux, de grands spécialistes de la Mère et de l’Enfant pour concevoir et mener à bien les objectifs de cet hôpital, à savoir : soigner au mieux les femmes et les enfants de Côte d’Ivoire.

Mesdames et Messieurs,

Je voudrais que vous me permettiez de féliciter à présent, toutes les entreprises qui ont travaillé à la construction de l’hôpital, tout particulièrement Monsieur Pierre FAKHOURY et ses collaborateurs : Jean-Luc, Clyde et Fabrice, qui ont conçu et dirigé ce chantier avec brio.

C’est grâce à eux que nous avons pu achever cet ouvrage de si belle manière. Et je leur en suis très reconnaissante.

Merci aussi à l’ANSUT, aux sociétés SUD CONSTRUCTION, TOVAMA, CEGELEC, VER-ALU-CI, AGENTIS, APCI, SIDAAL, COMAFRIC, PAUL, FLEURS ET COCCINELLES, PANO BOUTIQUE etc. ; et à nos équipementiers GENERAL ELECTRIC et INTERMEDIC. Je les félicite tous pour leur professionnalisme.

Je voudrais par ailleurs, profiter de cette occasion, pour féliciter solennellement, Madame Sylvie Patricia YAO, Première Vice-Présidente de l’hôpital et le Docteur Jerôme SON, Chef de projet de l’hôpital, le Conseil d’Administration et toute l’équipe de Direction, qui ont travaillé d’arrache-pied, durant ces derniers mois, pour l’achèvement de notre hôpital.

Je remercie aussi Aya, Véronique et Marilaine, qui ont bénévolement et joliement décoré l’hôpital pendant de longues semaines.

Et nos artistes Kaidin Le Houelleur et Jems Koko Bi pour les magnifiques sculptures qui ornent l’hôpital.

Je terminerai en remerciant toute la notabilité du village d’Adjamé-Bingerville, qui a généreusement offert ce terrain à la Fondation, pour la construction de l’hôpital.

Mesdames et Messieurs,

Dans quelques mois, la maison de vie pour enfants qui est en construction juste à côté de l’hôpital sera terminée.

Cet espace servira à loger les enfants qui seront en traitement loin de leurs domiciles. Cette maison de vie est offerte par la Fondation Lalla SALMA du Royaume du Maroc.

Je voudrais à cet effet, adresser mes sincères remerciements à la Princesse Lalla SALMA, à travers son Ambassadeur ici présent, pour cette généreuse contribution.

Je souhaiterais à présent, m’adresser à nos chères populations, et leur dire que l’hôpital Mère-Enfant de Bingerville est le leur. Il a été conçu et réalisé pour offrir des soins de qualité, à des coûts raisonnables et accessibles à tous.

Les mamans et les enfants y seront soignés et bénéficieront d’une attention particulière, quel que soit leur statut social. N’hésitez pas à venir vous faire soigner !

Mes chères sœurs,

Je voudrais conclure mon propos, en encourageant la Direction de l’hôpital et tout le personnel soignant, à prendre soin de cet outil de qualité, qui est mis à leur disposition, et leur dire que je compte sur eux pour que cet établissement devienne un hôpital de référence dans toute l’Afrique.

Je vous remercie.