Remise de chèques FAFCI et dons aux femmes de Yopougon

Mon discours lors de la cérémonie de Remise de chèques FAFCI et dons aux femmes de Yopougon

Discours: 

Mesdames et Messieurs,

Je suis très heureuse d’être à nouveau avec vous ce matin, dans notre belle et grande commune de Yopougon. Je vous retrouve avec une grande joie, à l’occasion de cette cérémonie de remise de chèques FAFCI et de dons, à vous mes sœurs de Yopougon.

 Vous êtes tous sortis en grand nombre, pour nous réserver un accueil chaleureux. Cette marque d’affection de votre part, me touche énormément. Et je vous en remercie.

Mes chères sœurs,

J’ai un message important à vous transmettre, de la part du Président Alassane Ouattara, mon cher époux, mon chéri… Il m’a chargée de vous dire qu’il sera à Yopougon lundi prochain et il m’a demandée de vous embrasser bien fort.

 

Mesdames et Messieurs,

Je voudrais tout d’abord, adresser mes chaleureuses salutations à Madame la Ministre, ma sœur, Madame Anne OULOTO, qui est avec nous aujourd’hui.

 

Je salue également, ma jeune sœur Kandia CAMARA, qui est avec nous aujourd’hui, ainsi que nos sœurs épouses de Ministres, et les distingués membres de ma délégation, rassemblés à nos côtés. Elles ne manquent jamais de nous manifester leur soutien et je vous demande de les applaudir toutes, bien fort.

Je souhaiterais aussi, saluer mon frère, Monsieur le Député-Maire de Yopougon, le Ministre d’Etat KONE Kafana Gilbert, qui est à nos côtés depuis de longues années, et qui se bat pour vous mes sœurs de Yopougon.

C’est à sa demande que je suis venue ce matin. Et je vous demande de l’applaudir bien fort.

Je salue enfin, toutes les autorités administratives et politiques, les cadres présents à cette cérémonie, ainsi que nos chefs traditionnels et religieux qui nous entourent de leurs bénédictions. 

Mes chères sœurs,

Nous  sommes  venus  à  Yopougon,  afin de  vous remettre les chèques du FAFCI qui vous permettront de mener à bien,

vos activités génératrices de revenus, et des dons destinés à vous aider.

Comme vous le savez certainement, le Fonds d’Appui aux Femmes de Côte d’Ivoire a été mis en place pour vous aider à devenir autonomes, grâce à la bienveillance du Président de la République, qui est très attentif à la question des femmes.

Dans toute la Côte d’Ivoire, ce sont 100 000 femmes qui ont pu bénéficier de ce fonds et démarrer ainsi, une nouvelle vie.

Aujourd’hui pour Yopougon, en addition des 350 millions de FCFA déjà octroyés à la commune, je suis venue vous faire bénéficier d’une enveloppe complémentaire de 150 millions de FCFA. Cette augmentation significative, porte le budget du FAFCI pour la commune de Yopougon, à un total de 500 millions de FCFA. Ainsi, cela permettra à 5 000 femmes de développer leurs projets pour être autonomes.

Je    voudrais   ajouter,   mes   sœurs,   que  le  FAFCI   est   un   fonds   qui   vous  est   octroyé    sans    garantie,

ni frais de dossier, et à un taux préférentiel. Il ne tient compte ni de l’ethnie, ni du parti politique de nos sœurs, et s’adresse à toutes les femmes de Côte d’Ivoire.

Mes chères sœurs,

J’ai la conviction que vous utiliserez à bon escient, les sommes que vous recevrez à la COOPEC, à l’issue de votre formation à la bonne gestion de vos fonds. Je sais que vos nouvelles activités génératrices de revenus vous permettront de soutenir vos maris et de contribuer aux dépenses de la maison.

Nous sommes au début de l’année scolaire, et pour bon nombre d’entre vous, le FAFCI sera d’une grande aide pour la scolarisation de vos enfants.

A ce stade de mon propos, je tiens à réitérer mes remerciements à l’UNACOOPEC et à ses agents, qui à travers les différentes villes et communes de Côte d’Ivoire, travaillent à la mise à disposition du fonds à nos sœurs. Je salue ici, son Directeur Général, M. Issiaka SAVANE, que je remercie pour ses efforts pour la bonne marche du FAFCI.

Mes chères sœurs,

En plus des chèques du FAFCI, ce sont 200 millions de FCFA de dons en nature qui viennent de vous être énumérés, que nous vous offrons aujourd’hui. Je sais que vous en ferez bon usage, et qu’ils vous serviront dans vos activités respectives.

Mes chères sœurs,

Yopougon est dans mon cœur. N’oubliez pas que je suis avec vous, et que vous pourrez toujours compter sur mon soutien et sur mon aide.

Je vous souhaite beaucoup de succès dans vos activités respectives.

Bonne journée à toutes et à tous.

Je vous remercie.

Thème du dossier: