Remise de dons de paires de lunettes paires de lunettes

Mon discours lors de la remise de dons de 15 000 paires de lunettes paires de lunettes ophtalmologiques à la Fondation Children of Africa

Discours: 
Honorables invités,
 
Mesdames et Messieurs,
 
Je me réjouis particulièrement de vous retrouver ce soir, à l’occasion de cette cérémonie de don de lunettes, à la Fondation Children of Africa.
 
Je voudrais avant tout propos, saluer la présence parmi nous de Monsieur Manfred LUCHA, Ministre des Affaires Sociales et de l’Intégration de l’Etat de Baden Württemberg, de Madame le Secrétaire d’Etat Madame Bärbel Mielich et de Monsieur Ulrich RIEGER, Directeur Général du Ministère de l’Economie de l’Etat de Bavière.
 
J’adresse aussi mes salutations à Son Excellence Monsieur Léon KACOU ADOM, Ambassadeur de Côte d’Ivoire près la République Fédérale d’Allemagne, et du Docteur Christopher HAHN, Consul Honoraire de Côte d’Ivoire à Munich, qui sont les initiateurs de la cérémonie qui nous réunit ce soir. 
 
Je salue également le Docteur Dita SCHAUTOVA, Consul Honoraire de Côte d’Ivoire à Prague, qui a effectué spécialement le déplacement pour être à nos côtés.
 
Mes salutations vont enfin à l’ensemble des éminentes personnalités du monde scientifique, industriel et associatif, qui nous font l’amitié de partager ce moment avec nous. 
 
Mesdames et Messieurs,
 
Je voudrais exprimer à nouveau, toute ma joie d’être à Stuttgart en réponse à votre invitation, qui me permet de revoir une région où j’ai passé dix années de mon adolescence, précisément à Baden-Baden, cette ville que j’ai beaucoup aimée.
 
Par ailleurs, le thème du congrès « Hidden Hunger » a particulièrement retenu mon attention, car comme vous devez certainement le savoir, j’ai toujours été très sensible à la cause des plus vulnérables, notamment les femmes et les enfants. C’est pour cette raison que j’ai accepté de venir sans hésiter, afin de partager mon expérience sur la protection des plus défavorisés.
 
C’est d’ailleurs pourquoi j’ai créé la Fondation Children of Africa il y a bientôt deux décennies, pour mener à bien des actions humanitaires dans les domaines de la santé, de l’éducation et du social. 
Pour ce soir, je voudrais surtout vous présenter quelques-unes de nos actions dans le secteur de la santé. Dans ce domaine, nous menons diverses activités, notamment les campagnes de vaccination contre les maladies endémiques, mais aussi l’équipement des centres de santé et des hôpitaux en matériel médical.
 
Nous organisons régulièrement des caravanes ophtalmologiques durant lesquelles des diagnostics sont posés et des lunettes sont offertes à nos jeunes patients, et aux populations qui en ont le plus besoin.
 
Mesdames et Messieurs,
 
A ce stade de mon propos, je voudrais saluer ici, l’heureuse initiative de Monsieur l’Ambassadeur Léon KACOU ADOM et du Consul Honoraire Docteur Christopher HAHN, et remercier les généreux donateurs pour cet important don de lunettes.
 
En effet, en offrant ces 15 000 paires de lunettes pharmaceutiques à la Fondation, vous contribuez à soulager les milliers de personnes défavorisées, particulièrement les femmes et les enfants, qui en bénéficieront gratuitement de soins lors du passage de la prochaine caravane ophtalmologique de Children of Africa, programmée pour le mois d’avril 2017. Elles pourront également être distribuées aux différentes structures humanitaires avec lesquelles nous travaillons.
 
Je tiens à cet effet, à vous exprimer ma profonde gratitude pour ce geste très apprécié en faveur du bien-être de nos populations. 
 
Mesdames et Messieurs,
 
Je ne saurai terminer mon adresse, sans vous parler brièvement de l’un des plus importants projets de la Fondation, à savoir la construction d’un hôpital Mère-Enfant à Bingerville dans la banlieue d’Abidjan. 
C’est un hôpital d’une capacité de 122 lits, qui sera équipé d’un matériel de pointe, pour une prise en charge adéquate des patients. Toutes les pathologies spécifiques à la mère et à l’enfant y seront traitées, de même que l’oncologie pédiatrique. 
 
L’hôpital ouvrira ses portes au public à la fin de cette année, et soulagera sans nul doute de nombreuses familles.
 
Pour son fonctionnement, nous sommes en train de nouer des partenariats avec plusieurs fondations, parmi lesquelles nous espérons vous compter. J’en serai très heureuse, car c’est ensemble que nous parviendrons à changer l’avenir des enfants d’Afrique.
 
Avant de conclure, je voudrais également remercier le Professeur BISALSKI pour son accueil hier, à la Conférence « Hidden Hunger ».
 
Je vous remercie.