Visite de la première du Rwanda a l’HME de Bingerville

Mon discours lors de la visite de la première du RWANDA a l’HME de Bingerville

Discours: 

Excellence Madame la Première Dame,

Mesdames et Messieurs,

C’est une grande joie de vous recevoir aujourd’hui, à l’Hôpital Mère-Enfant de Bingerville, dans le cadre de la visite officielle que vous effectuez en Côte d’Ivoire avec votre époux, Monsieur le Président de la République du Rwanda.

Je voudrais avant tout propos, ma chère sœur, vous adresser mes chaleureuses salutations, ainsi qu’à l’ensemble de la délégation qui vous accompagne pour cette visite.

Je vous souhaite à tous et à toutes, le traditionnel Akwaba en Côte d’Ivoire.

Je tiens aussi à remercier Monsieur Eugène AKA Aoulé, Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, pour sa présence à nos côtés.

Je souhaiterais également remercier Monsieur Frédéric DU SART, Directeur Général de l’Hôpital Mère-Enfant de Bingerville, la Direction Générale de l’Hôpital, et le personnel médical qui nous accueille ce matin.

Je salue enfin, l’ensemble des personnalités qui sont avec nous aujourd’hui pour cette occasion.

Excellence Madame la Première Dame,

Mesdames et Messieurs,

C’est en 1998 que j’ai créé la Fondation Children of Africa, pour venir en aide aux enfants démunis et à leurs mamans. Par le biais de la Fondation, nous menons depuis 20 ans, des actions dans les secteurs de l’éducation, du social et de la santé.

Dans le domaine de l’éducation, nous avons mené plusieurs actions de construction de collèges, d’écoles, de salles multimédias et de bibliothèques à travers le pays.

Nous distribuons également chaque année, des milliers de kits scolaires gratuits et nous disposons de 09 bibliobus pour amener les enfants à se familiariser à la lecture partout en Côte d’Ivoire.

Dans le domaine du social, nous avons plusieurs centres d’accueil pour les enfants en situation difficile que nous recueillons et que nous prenons entièrement en charge.

En ce qui concerne la santé, nous avons entrepris de nombreuses campagnes de vaccination, des caravanes ophtalmologiques pour nos enfants, ainsi que l’équipement de maternités et de centres de santé à travers le pays. Ces actions récurrentes permettent de soulager nos populations et de leur venir en aide régulièrement.

L’hôpital Mère-Enfant de Bingerville que nous visitons aujourd’hui, est le plus important projet humanitaire réalisé par la Fondation dans le secteur de la santé. Cet hôpital a été conçu dans le but d’offrir aux mamans et à leurs enfants, les soins spécifiques dont ils ont besoin.

En effet, l’ensemble des missions que nous avons menées pendant plusieurs années à travers la Côte d’Ivoire, m’avaient fait réaliser la nécessité d’avoir dans notre pays, ce type d’établissement spécialisé entièrement dédié à la mère et à l’enfant.

C’est pourquoi je me suis engagée à construire cet établissement de santé, qui soulage déjà grandement les populations en Côte d’Ivoire, mais aussi dans la sous-région.

Excellence Madame le Première Dame

Mesdames et Messieurs,

L’hôpital Mère-Enfant de Bingerville, a été construit et financé sur fonds entièrement privés, grâce au soutien inconditionnel de nos généreux donateurs.

Pour y parvenir, nous avons organisé des galas de bienfaisance, et avons eu le soutien de grandes fondations nationales et internationales. Tous ensembles, nous avons cru qu’il était possible d’arriver au bout d’un projet d’une telle envergure et malgré les obstacles, nous sommes parvenus à concrétiser l’hôpital.

Aujourd’hui après quelques mois de fonctionnement, l’hôpital reçoit en consultation, plusieurs centaines de patients par jour, et enregistre déjà 265 naissances.

Par ailleurs, 25% de nos patients sont des indigents qui sont pris en charge et soignés gratuitement. Notre objectif étant de soulager les nombreuses familles défavorisées qui ne peuvent pas avoir accès à des soins de santé.

Ces résultats nous les devons à tous les collaborateurs de l’hôpital à commencer par nos chefs de service, nos médecins, nos infirmiers, nos sages-femmes et tout le personnel. Et en cette veille de Noël, je voudrais les féliciter et leur souhaiter un joyeux Noël.

Ma chère sœur,

Je vous sais très impliquée également dans le social et l’humanitaire dans votre pays, notamment pour l’éducation avec l’école privée Green Hills Academy que vous avez fondée, et en faveur de la lutte contre le sida, à travers la Fondation IMBUTO que vous présidez. Je vous en félicite !

Nos engagements mutuels pour un mieux-être de nos populations se rencontrent donc, et j’en suis très heureuse.

Je tiens à vous remercier pour cette visite que vous nous rendez à l’hôpital Mère-Enfant de Bingerville.

Et je souhaite que les relations entre nos deux pays, la Côte d’Ivoire et le Rwanda, deviennent de plus en plus fortes.

Je vous remercie.