NEWS

21ème nuit de la communication : Eric Goré lauréat du prix spécial de la lutte contre le travail des enfants

Le rideau est tombé sur la 21ème nuit de la communication organisée par l’Union Nationale des Journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI),  le samedi 18 janvier 2020 à l’Hôtel Président de Yamoussoukro.

Cette soirée qui célèbre l’excellence et le professionnalisme dans le secteur de la presse a  été placée sous le parrainage de Monsieur Amadou Gon Coulibaly, Premier Ministre, Chef du Gouvernement de la République de Côte d’Ivoire.

Pour cette édition,  le prix sectoriel dédié à la lutte contre le travail des enfants a été remporté par M. Eric Goré, journaliste à RTI 1 qui a produit une interview sur la question de la protection des droits des enfants. Initié  par le Réseau des acteurs des médias pour les droits de l’Enfant Côte d’Ivoire (RAMEDE CI) en partenariat avec l’UNJCI et le Comité National de Surveillance des actions de lutte contre la Traite, l’Exploitation et le Travail des Enfants (CNS),  ce prix récompense la meilleure production journalistique dans le cadre de la lutte et de la sensibilisation contre la traite, l’exploitation et le  travail des enfants.

«Je suis d’abord heureux parce que les prix sectoriel viennent faire la promotion des journalistes. Mais le prix sectoriel de la lutte contre le travail des enfants est un prix prestigieux puisqu’il porte le nom de la Première Dame de Côte d’Ivoire, Madame Dominique Ouattara.  C’est un honneur et tout journaliste rêve de remporter ce prix » s’est-il exprimé. Ensuite M. Eric Goré a donné les raisons qui ont motivé son travail. « « Tout journaliste qui est en compétition cherche à aborder des sujets d’intérêts publiques. J’ai proposé plusieurs sujets et donc concernant le cadre de la lutte contre le travail des enfants, j’ai interviewé  un responsable d’ONG qui m’a parlé  de certaines situations que vivent des enfants ivoiriens qui sont victimes de travail et d’exploitation. Et ce que cette personne a voulu me faire ressortir c’est le fait que les  parents sont parfois complices de la situation de leurs enfants.  Dans le cas spécifique qui m’a permis de remporter ce prix, l’enfant a un père et une mère. Cependant, ils sont divorcés et l’enfant s’est retrouvé dans la rue. Et  pour pouvoir se nourrir, l’enfant  était obligé d’aller travailler comme ramasseur de bagages avec une brouette.  Et malheureusement, il s’est retrouvé à la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA) parce qu’il a eu à perdre la brouette de la dame pour qui il travaillait.  Après avoir fini de travailler les soirs avec la brouette, il remettait une somme d’argent à la dame. Malheureusement lorsque la brouette est perdue  la dame a fait emprisonner cet enfant de 13 ans à la MACA. Lors de son incarcération,  l’enfant a été victime d’un abus sexuel de la part de prisonniers plus âgés que lui.  Ce sont des situations déplorables.  Dans ce reportage, j’ai donc voulu montrer que les parents sont les premiers bourreaux de leurs enfants. Ils se jouent les victimes alors que ce sont eux leurs bourreaux. Parce que quand on met un enfant au monde on doit s’occuper de sa survie. Ce n’est pas  un enfant de survive de lui-même », a-t-il expliqué.  Pour terminer M. Eric Goré a lancé un appel à l’endroit des parents. «On ne nous oblige pas à avoir des enfants. Mais quand on en fait, il est important de prendre ses responsabilités.  Nous devons être les premiers protecteurs de l’enfant. Aujourd’hui, les gens abandonnent leurs responsabilités à l’Etat. Cependant, l’Etat ne peut pas tout faire. Chacun doit  être responsable. Quand vous avez un enfant, il faut se donner les moyens de l’éduquer. Aujourd’hui, le Gouvernement ivoirien permet à tous les enfants d’avoir accès gratuitement à l’école. Cela veut dire que la tâche est facile pour les parents.  J’appelle les parents à prendre leurs responsabilités pour protéger les enfants », a déclaré M. Eric Goré.

Signalons que 28 journalistes nominés de la presse écrite, numérique, de la radio et de la télévision étaient en lice pour cette 21ème édition de la nuit de la communication.

photos

videos

partager

SHARE

imprimer

print

Partager sur print