NEWS

Devant des politiques, hommes d’affaires et la société à Washington : Les réalités du travail des enfants en Côte d’Ivoire présentées à Washington

Au 12ème étage de l’Atlantic Council Offices, 15th and L  Streets, NW, Washington DC, s’est tenue en début d’après-midi de ce mercredi 18 septembre 2019  une table ronde sur la problématique de la lutte contre les pires formes du travail des enfants en Côte d’Ivoire. Egalement au menu les échanges sur l’initiative des Sénateurs Wyden et Brown qui demandent au ministère américain de la sécurité intérieure de mettre un embargo sur le cacao en provenance de la Côte d’Ivoire.

Ouvrant la partie, Dr. Peter Pham, Directeur du centre africain de l’Atlantic Council, Vice-Président de ladite Institution chargée de la recherche et des initiatives régionales s’est dit heureux d’accueillir la Présidente du CNS  en ce lieu pour la seconde fois. Devant un auditoire composé de personnalités politiques, de hauts cadres de l’administration et des hommes et des femmes de la société civile, la Première Dame a exposé  sur les acquis de la Côte d’Ivoire et les nouvelles initiatives de la lutte contre l’épineuse question du travail des Enfants.

« Le troisième plan d’action 2019-2021 vient d’être adopté  avec un budget de 127 millions de dollars américains (63,5 milliards FCFA) pour s’attaquer, dans une approche holistique, aux causes profondes de ce phénomène », a expliqué Madame Dominique Ouattara. Puis pour lever toute équivoque sur l’étendue du phénomène du travail des enfants, la Présidente du CNS a rappelé ceci : « Les études conduites par USDOL (le secrétariat américain du travail) montrent  que 85% des enfants impliqués dans la cacaoculture vont à l’école, ils vivent avec leurs parents et vont occasionnellement au champ avec eux en dehors des heures de cours ». Selon la Présidente du CNS, les 15% d’enfants restant, impliqués dans la production de cacao, ils ne vont pas  à l’école et ne vivent pas avec leurs parents.

« L’ONG vérité et la Walk Free Foundation estiment le nombre d’enfants victimes de travail forcé dans la production de cacao à 0,17% », précise Madame Dominique Ouattara.

Face à ces chiffres et ces réalités, la Côte d’Ivoire est déterminée à apporter les réponses appropriées.

« La menace d’un embargo des Etats-Unis qui plane aujourd’hui, sur le cacao ivoirien loin de freiner le travail des enfants, ruinerait tous les efforts consentis », a plaidé la Présidente du CNS.

Un exposé très apprécié par l’auditoire.  Aux nombreuses questions, la Première Dame a répondu sans détours.

Notons que l’Atlantic Council est un think tank américain spécialisé dans les relations internationales. Il constitue un forum pour des leaders internationaux dans les domaines politiques, d’affaires et intellectuels. Il gère dix centres régionaux et des programmes fonctionnels liés à la sécurité internationale et la prospérité économique mondiale. Fondé en 1961, il est basé à Washington et son dirigeant est Jon Huntsman, Jr. Il est membre de l’Association du Traité Atlantique

photos

videos

partager

SHARE

imprimer

print

Partager sur print