NEWS

Journée Internationale de la Femme : La Première Dame exhorte les femmes à être des artisanes de la paix

La célébration  officielle de l’édition 2020 de la Journée Internationale de la Femme s’est  déroulée, le samedi 7 mars 2020, à Anyama.  Placées sous la présidence de Madame Dominique Ouattara, Première Dame de Côte d’Ivoire,  cette édition de la JIF a eu pour thème : «la promotion de la femme, un atout pour une paix durable en Côte d’Ivoire».

Pour l’occasion, les femmes venues en grand nombre de la commune d’Anyama  et  des villages environnants   ont pris d’assaut très tôt le matin   le stade du Rio Sport d’Anyama.

La cérémonie a enregistré la présence de Madame Henriette Bédié, Présidente de l’ONG Servirs; Madame Clarisse Duncan, épouse du Vice-Président de la République; des femmes membres du gouvernement et de plusieurs autres personnalités.

Pour marquer l’évènement Madame Dominique Ouattara a effectué le déplacement les mains chargées de présents pour ses concitoyennes pour leur permettre d’être autonomes.  Aussi, la Première Dame a offert des dons en nature et en espèce d’une valeur de 160 millions F CFA aux femmes d’Anyama.  En outre, l’épouse du chef de l’Etat a octroyé dans le cadre du Fonds d’Appui aux Femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI), un financement additionnel d’une valeur de   300 millions F CFA au capital initial de 350 millions F CFA mis à la disposition de cette commune depuis 2013. Ce bonus porte désormais le FAFCI pour la commune d’Anyama à 650 millions F CFA.

Prenant la parole Madame Dominique Ouattara a invité les femmes à être des artisanes de la paix à quelques mois de l’élection présidentielle  en Côte d’Ivoire. «Les échéances électorales approchent, il vous faudra prôner l’apaisement et le consensus au sein de notre société et toujours user de diplomatie et de sagesse pour apaiser les cœurs de vos époux et de vos enfants qui seront engagés dans la compétition politique », a-t-elle conseillé.  Avant d’ajouter : «Votre rôle dans la préservation de la Paix est d’autant plus important que les femmes et les enfants sont toujours ceux qui souffrent le plus des troubles sociaux.  Je sais pouvoir compter sur votre engagement et votre implication active, pour que notre Pays continue de connaitre la Paix, et la stabilité qui font le bonheur de nos populations ».  Une vraie feuille de route que la Première Dame a donné à ses concitoyens afin d’œuvrer pour l’apaisement du climat social et politique du pays.

Madame Bakayoko Ly Ramata, Ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant a tenu à remercier la Première Dame à travers ses engagements divers pour le bien-être des populations.  Madame Bakayoko Ly Ramata a tenu à souligner qu’au-delà de ces engagements Madame Dominique Ouattara œuvre non seulement pour l’apaisement du climat social, tout en apporter le mieux-être aux populations. Toutes choses qui l’ont amené à saluer l’engagement de la Première Dame aux côtés des populations démunies.

Philippe Poinsso, Coordinateur résident du système des Nations Unies a quant à lui, salué les avancées notables de la Côte d’Ivoire dans le domaine de l’égalité des genres. En dépit de ces évolutions notables,  il a estimé que beaucoup reste  à faire pour atteindre une égalité parfaite entre les genres.

Amidou Sylla, Maire de la commune d’Anyama s’est réjoui du choix de sa commune pour l’organisation des festivités de la JIF 2020. Il a remercié la Première Dame pour sa constance sollicitude à l’endroit de ses administrés.

Madame  Logbo Germaine, 1ère vice-Présidente de l’Union Générale des Femmes d’Anyama (UGFA) a tenu à souligner l’impact positif du FAFCI dans la vie des femmes d’Anyama. Elle a d’ailleurs sollicité la Première Dame pour l’augmentation du capital mis à la disposition de cette commune.

Signalons que la Première Dame a visité le village de la  JIF à son arrivée  au stade d’Anyama.

photos

videos

partager

SHARE

imprimer

print

Partager sur print