NEWS

La première Dame, au côté de ceux qui souffre

Tolio anatole , Dominique Ouattara , soutien

Vous venez de sortir d’une rencontre  avec Mme Dominique Ouattara. Pouvons-nous connaître l’objet de cette rencontre ?

Le 19 Avril 2011, j’ai reçu une décharge de rocket sur mon bâtiment. Cette rocket a atteint mortellement ma femme. Et blessé grièvement ma fille d six (06) ans et mon fils de dix-neuf (19) ans. Dans cette situation difficile Mme la Première Dame a été sensible au malheur que je vivais. Elle m’a fait appelle. Quand bien même que j’ai frappé à plusieurs portes. C’est la seule porte qui m’a été  ouverte. Je suis vraiment surpris. C’est une main tendue qui vient du ciel pour étancher un peu cette situation difficile que je vis avec ma famille. Elle a jugé bon de recevoir, ma belle-mère, ma fille, ses enfants et moi-même pour nous aider à surmonter cette souffrance.

Pouvons-nous connaître la nature de l’aide que la Première Dame vous a apporté ?

Vous savez qu’en Afrique lorsque vous êtes frappé par un deuil, cela nécessite tout un moyen financier et logistique. Elle m’a rassuré de sa disponibilité de bien vouloir m’aider pour accompagner le corps de ma femme jusqu’à Ferkessédougou, sur la terre de ses  ancêtres.  Je crois que je ne pouvais pas attendre mieux que ça.

Mais concrètement, qu’est-ce qu’elle vous a offert comme aide puisque le corps de votre épouse est actuellement  à la maison ?

Puisque le corps est à la maison, il faut l’exhumer. Il y a donc toute une batterie  de procédure. Elle m’a dit qu’elle allait se charger de toutes ces questions.  Elle a même laissé des consignes pour que le maire de Ferké, la ville natale de ma femme, mette tout à notre disposition afin que tout se passe comme elle le souhaite.

Avez-vous un dernier mot ?

Je voudrais profiter de ce micro pour remercier la presse parce que c’est grâce à eux  que  la Première Dame a eu vent de mon malheur.  Je leur dit merci pour tout. Et que Dieu leur rend ce service au centuple.
 

photos

videos

partager

SHARE

imprimer

print

Partager sur print