NEWS

Prix CNS-RAMEDE CI : La Première Dame, Madame Dominique Ouattara remet le prix à Kouamé Philomène, lauréate 2023

La Première Dame, Madame Dominique Ouattara a reçu en audience Madame Kouamé Adjoua Philomène, journaliste à l’Agence Ivoirienne de Presse (AIP) et lauréate 2023 du Prix CNS-RAMEDE CI pour la lutte contre le Travail des Enfants, le mercredi 8 mai 2024, à son Cabinet à Cocody.

Madame Kouamé Adjoua Philomène était accompagnée de Madame Barry Oumou, Directrice Général de l’AIP et de M. Jean Claude Coulibaly, Président de l’Union Nationale des Journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI).

 

Au cours de cette audience, Madame Dominique Ouattara, Présidente du Comité National de Surveillance des actions de lutte contre la Traite, l’Exploitation et le Travail des Enfants (CNS) a procédé à la remise officiellement du prix portant sur une somme d’une valeur d’un million F CFA (1.000.000 F CFA) à Madame Kouamé, lauréate CNS-RAMEDE pour la lutte contre le Travail des Enfants.

 

Madame Dominique Ouattara, Présidente du Comité National de Surveillance des actions de lutte contre la Traite, l’Exploitation et le Travail des Enfants (CNS) a remis la somme d’un million F CFA à la lauréate du prix. En outre, la Première Dame a félicité Madame Kouamé pour son prix. Par ailleurs, l’épouse du Chef de l’Etat l’a exhorté à poursuivre son travail dans la promotion des actions de lutte contre le travail des enfants en Côte d’Ivoire. Pour elle, cet engagement aura pour conséquence heureuse de sensibiliser les populations sur les dangers du travail des enfants.

 

Toute émue et le trémolo dans la voix Madame Kouamé a bien voulu nous livrer ses impressions après cette rencontre.  « Les mots me manquent. Je suis très heureuse d’avoir été reçue par la Première Dame. C’est un honneur ! Ce n’est pas toujours qu’on puisse être aux côtés d’une Première Dame. Je suis vraiment très émue ».

Madame Barry Oumou, Directrice Générale de l’AIP a remercié la Première Dame pour l’initiative de cette rencontre. Elle l’a également félicité pour sa générosité et son engagement pour la cause des plus faibles.

Pour Madame Barry Oumou, le vaste réseau des correspondants de l’AIP leur permettant d’émailler l’ensemble du territoire national, doit leur permettre d’être au plus près des initiatives dans la lutte contre le Travail des Enfants. Aussi, selon elle, en raison de cet avantage, les journalistes de l’AIP doivent continuer à remporter ce prix sectoriel. Elle a terminé en rendu hommage à Madame Kouamé Adjoua Philomène pour son abnégation et son professionnalisme qui lui ont permis d’être la lauréate de ce prix.

Madame Kouamé Adjoua Philomène est la lauréate du prix sectoriel CNS-RAMEDE CI de la lutte contre le Travail des Enfants lors de la 25ème nuit de la communication qui s’est déroulée le samedi 27 avril dernier à Yamoussoukro. Madame Kouamé Adjoua Philomène a été primée grâce à son reportage intitulé « Lutte contre le travail des enfants : Bagoléioua réussit le pari avec des projets innovants grâce à l’approche WIND » dans le département de Soubré.

photos

videos

partager

SHARE

imprimer

print