Bouaké: La Première Dame remet les chèques du FAFCI à 2.000 femmes

La Première Dame fait d’importants dons et remet des chèques du FAFCI à 2.000 femmes

Après Man, Bondoukou et Korhogo, 2.000 femmes de la capitale du Gbêkê viennent de bénéficier du Fonds d’Appui aux Femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI). La cérémonie de remise des chèques aux heureuses bénéficiaires s’est déroulée, le mercredi 27 Novembre 2013 à l’ancien stade de Bouaké, en présence du Président Alassane Ouattara, des membres de son gouvernement et des milliers de femmes et d’hommes qui ont pris d’assaut très tôt les tribunes et l’esplanade du stade. Plus d’une vingtaine de bâche ont été mobilisées pour accueillir les populations. Et une dizaine d’artistes ont donné un cachet particulier à la fête.
Soucieuse du bien-être des populations, la Première Dame a offert de nombreux dons en nature d’une valeur de 125 millions de F CFA aux femmes de Bouaké, Akakro et Appla Assoumankro. Ainsi, l’épouse du chef de l’Etat a offert des décortiqueuses de riz et de maïs ; des broyeuses de farine de maïs et de manioc ; des pulvérisateurs ; des motopompes ; des arrosoirs ; des motobagages et bien d’autres cadeaux aux coopératives et groupements de femmes. Dans le domaine social, elle a offert des casques ; des lots de matériel de coiffure ; des lots de matériel de couture ; des cuisinières ; des congélateurs et des machines à coudre aux foyers féminins. La Première Dame a offert de nombreux dons dans le domaine de l’éducation, les maternelles, pouponnières et orphelinats. Elle a, aussi, offert des vivres aux populations et aux différentes cantines de la ville. Dans le domaine de la santé, ce sont une ambulance ; des lits d’hospitalisation ; des matelas ; des tables d’accouchement et bien d’autres matériels biomédicaux qui ont été offerts aux différents centres de santé de Bouaké.
Après avoir remercié le Président Alassane Ouattara pour son soutien au programme de financement des projets des femmes, la Première Dame, Mme Dominique Ouattara a révélé que la ville de Bouaké a bénéficié d’un financement supplémentaire dans le cadre du FAFCI. Selon Mme Dominique Ouattara, ces raisons sont essentiellement dû au fait que la ville de Bouaké a fortement souffert de la crise militaro-politique qui a balafré le pays pendant plus d’une décennie. Ensuite, la seconde raison se trouve dans le fait que les femmes du Gbêkê ont longtemps soutenu grâce à leur courage leur famille. « Nous avons décidé de vous accorder un financement supplémentaire, et ceci, pour deux raison. D’abord, parce que Bouaké a souffert et mérite d’être encouragé à travers ses femmes. Ensuite, pour votre courage et votre sens élevé du travail. Vous êtes des femmes battantes et je voudrais vous soutenir », a révélé Mme Dominique Ouattara. L’épouse du chef de l’Etat a, ensuite, appelé les heureuses bénéficiaires du FAFCI à faire bon usage du fonds. « Si vous remboursez correctement, vous pourrez recevoir des fonds plus importants encore et vos sœurs en situation difficile pourront elles aussi profiter de l’argent du FAFCI, afin d’être autonome », a conseillé la Première Dame.
Anne Désirée Ouloto, Ministre de la Solidarité, de la Famille, de la Femme et de l’Enfant a remercié Mme Dominique Ouattara pour ses actions sociales et humanitaires en faveur des populations démunies. « Vous avez décidé de porter le fardeau des femmes. Merci Madame la Première Dame d’avoir retiré l’épine du fardeau des femmes du pied du Président de la République », a-t-elle remercié.
Mme Goly Patricia, responsable de l’UNACOOPEC de Bouaké a, quant à elle, fait le point du financement des projets des femmes. Ainsi, elle a indiqué qu’après le lancement du FAFCI, le 14 Décembre 2012, ce sont près de 300.000 femmes qui se sont inscrites dans l’objectif de bénéficier du fonds. Selon Mme Goly, 2.353 projets ont été financés dans la région du Gbêkê, pour un montant global de 103.120.000 F CFA. Selon la représentante de l’UNACOOPEC, des femmes résidant à M’Bahiakro ; Brobo ; Béoumi ; Diabo ; Botro ; Djebenoua et Sakassou ont aussi bénéficié du fonds.
Les femmes de Bouaké ont tenu à remercier la Première Dame pour sa générosité. Elles lui ont remis de nombreux cadeaux.
Dircom Cabinet de la Première Dame