Discours

Speeches

Communiqué des Premières Dames d’Afrique

la-premiere-dame-dominique-ouattara-a-porte-la-voix-de-la-cote-d-ivoire-au-14-eme-ago-de-l-organisation-des-premieres-dames.jpg

Nous les Premières Dames d’Afrique, Membres de l’organisation des Premières Dames d’Afrique contre le VIH/SIDA  (OPDAS) réunies à l’occasion de la 14ème  Assemblée Générale Ordinaire à Addis-Abeba, en Ethiopie le 31 janvier 2015 :

               • Considérant que l’importance des droits et du bien-être de l’enfant africain et avons conscience des effets néfastes du mariage des enfants sur toutes ses formes et ses                   manifestations ;
               • Reconnaissant que dans une trentaine de pays d’Afrique, le mariage précoce touche au moins 30% des enfants, entrainant des conséquences graves pour la santé et                      un taux de mortalité et de morbidité élevé pendant la grossesses et l’accouchement des filles qui ont entre 15 et 19 ans ;
              • Appelant la déclaration de Windhoek des Premières Dames d’Afrique sur les cancers du col de l’utérus, du sein et de la prostate et notons que le fléau du cancer du col                     de l’utérus est devenu un problème de santé de plus en plus préoccupant et est une des principales causes de décès chez les femmes, en particulier chez les femmes                     vivant avec le VIH ;
             • Condamnant les mariages précoces qui portent atteinte aux droits humains des filles et des jeunes femmes et qui sont contraires aux normes internationales ;
               Nous nous engageons à :
                  o Faire le plaidoyer de toutes les mesures législatives et d’autres mesures nécessaires afin d’éliminer de telles pratiques ;
                  o Soutenir les stratégies nationales et les plans d’actions qui visent à mettre fin aux mariages précoces ;
                  o Promouvoir la participation et le rôle des hommes, en particulier des pères, des chefs religieux et des leaders communautaires dans la lutte contre le mariage des                              enfants ;
                 o Mobiliser des ressources pour l’éducation et l’autonomisation des femmes et des filles ;
                 o Promouvoir des législations visant la protection des droits des femmes et des filles ;
Heureuses des progrès significatifs dans la réponse continentale du SIDA et la diminution du nombre de nouvelles infections au VIH, nous nous réengageons à mettre fin au SIDA d’ici 2030 en :
             o Préconisant et soutenant l’augmentation stratégique  des services de prévention et de traitement de la transmission du VIH mère-enfant ;
            o Soutenant et en faisant un plaidoyer pour à la fois des soins complets prénatals et postnatals se concentrant non seulement sur les femmes enceintes mais aussi sur les                  mères allaitantes et
           o Faisons un plaidoyer pour la révision et le renforcement des services diagnostiques et de traitement pédiatrique
        • Nous réaffirmons notre engagement à renforcer la campagne continentale Action pour la santé maternelle, néonatale et infantile, pour réduire le taux de mortalité chez les                  femmes et les filles en :
          o Promouvant et en soutenant l’instauration des mesures préventives, notamment le dépistage des femmes et le vaccin contre le VIH ;
          o Faisant un plaidoyer pour le renforcement des systèmes de santé afin d’améliorer l’accès aux traitements ;
          o Poursuivant la campagne continentale contre toute forme de stigmatisation/discrimination ;
         o Promouvant l’accès aux soins et en facilitant la prise en charge des personnes affectées ;
Nous allons sérieusement continuer  nos efforts en vue d’éliminer les nouvelles infections au VIH parmi les enfants et maintenir leurs mères en vie.

Autres discours connexes

Others speeches

MON DISCOURS LORS DE LA CEREMONIE D’HOMMAGE A MADAME AMINATA TOUNGARA

La Première Dame, Madame Dominique Ouattara a parrainé la cérémonie d’hommage à l’Honorable Aminata Toungara, Député de Treichville et Vice-Présidente de l’Assemblée Nationale, le vendredi 27 octobre 2023 au Palais de la Culture d’Abidjan. La cérémonie a enregistré la présence