Discours

Speeches

Fête des mères à Odienné

dominique-ouattara-la-presidente-de-children-of-africa-saluer-le-courage-et-la-dertermination-des-femmes-du-dengueler.jpg

Chers frères et sœurs,

Chers parents d’Odienné,

C’est avec beaucoup de bonheur que je vous retrouve aujourd’hui, pour partager ce moment de joie avec vous à l’occasion de la fête des mères.

Cette visite d’aujourd’hui, est un moment privilégié que j’attendais avec impatience. En effet, je ne vous avais pas revus depuis 2009 lors du lancement de la campagne de vaccination gratuite contre la méningite et il me tardait de revenir vous rendre visite pour prendre de vos nouvelles.

Votre  frère,  votre  fils,  votre  neveu,  mon  cher  époux,  le  Président Alassane OUATTARA pense beaucoup à vous. Il m’a dit de vous informer qu’il viendra lui-même vous saluer très bientôt.

Pour ma part, je me sens véritablement chez moi ici à Odienné. Vous savez,  votre  région  est  particulièrement  chère  à  mon  cœur.  C’est  en effet, la terre d’origine de Hadja Nabintou CISSE, notre chère maman, que nous regrettons tant. C’était une femme exceptionnelle dont j’étais très proche et qui a toujours soutenu son fils par ses bénédictions et ses conseils. Que son âme repose en Paix. Allah hina la !

Mes  chers parents,

A chacune de mes visites, vous faites preuve d’une grande affection à mon égard et vous vous mobilisez tous, pour m’offrir un séjour agréable. Cette fois encore, vous êtes venus de toute la région et la présence de chacun d’entre vous me fait chaud au cœur. Je tenais à vous dire que je suis très heureuse de vous voir.

Merci à toutes et tous.

Mes remerciements particuliers vont à l’endroit de mon oncle Gaoussou TOURE, Ministre des Transports et à son épouse Massogbè, pour leur présence à nos côtés aujourd’hui et pour leur implication active à l’organisation de cette cérémonie. Merci à tous les deux pour votre affection.

Je  voudrais  aussi  saluer  mon  frère  Adama  TOUNGARA  et  son  épouse Ami, pour leur fidélité et leur présence inconditionnelle à nos côtés.

Merci aussi, à nos sœurs Anne OULLOTO ; Affoussi BAMBA et Massandjé TOURE, pour leur présence à nos côtés aujourd’hui.

La forte mobilisation de ce jour et la qualité de l’organisation sont aussi le  fait  du  dynamisme  de  mon  frère,  le  ministre  Souleymane  Coty DIAKITE, député d’Odienné qui est administrateur et membre fondateur de Children Of Africa. Merci Souleymane, d’être toujours là, à mes côtés.

A ma petite sœur Adja Nassanaba TOURE, nouveau maire d’Odienné, je dis un  grand merci, pour s’être investie dans la bonne tenue de cette cérémonie.   C’est une jeune sœur que j’apprécie beaucoup pour son dynamisme et sa présence constante à mes côtés. Elle est très active, au sien de ma Fondation, Children Of Africa, en qualité de conseillère et je suis très heureuse du travail qu’elle réalise. Avec elle, je voudrais féliciter mes  trois  autres  sœurs  nouvellement  élues:  Madame  Touré  Djénéba, maire  de       Séguélon;  Madame  Chantal  Fanny,  maire  de  Kaniasso et Madame Fanny Mabana, maire de Backo.

Mes chères sœurs,

votre élection atteste bien de la confiance que nos parents placent en vous. Vous faites notre fierté et je voudrais vous dire toute ma joie ainsi que mes vifs encouragements pour la conduite de votre noble mission. J’ai foi que vous saurez mettre en relief la vitalité de notre région par votre sens de la cohésion, du travail et du partage.

Je voudrais également, remercier tous les élus et cadres de la région d’Odienné, qui ont fait le déplacement pour nous recevoir.

Merci à vous tous, du fond du cœur.

Merci également aux familles OUATTARA et CISSE qui sont présentes à nos côtés. Sachez qu’ils m’entourent quotidiennement de leur sincère affection. J’ai beaucoup de chance de les avoir.

Je ne saurai clore ma série de remerciement sans une adresse toute particulière à l’attention du corps préfectoral, de nos chefs religieux et de nos chefs traditionnels, dont les présences réconfortantes m’honorent. Merci particulièrement à Monseigneur Antoine KONE, d’être avec nous ce matin.  Je  sais  tout  ce  qu’il  fait  pour  les  populations  de  la  région d’Odienné.

Chères frères et sœurs,

Vous  avez  eu  tout  à  l’heure  des  mots  emprunts  d’affection  et  de gentillesse à mon égard.

J’en suis très émue  et je  voudrais à mon tour, vous traduire  ma joie d’être votre belle-fille. Par ailleurs, je voudrais vous remercier et vous adresser  toute  ma  reconnaissance,  pour  le  soutien  que  vous  avez toujours apporté à votre neveu Alassane.

Grâce à vos prières et vos bénédictions il est aujourd’hui le Président de la république de Côte d’Ivoire. C’est pour lui un grand honneur et une lourde responsabilité.

C’est pourquoi, le Président travaille d’arrache-pied, afin que notre Pays connaisse un avenir radieux et que vous soyez fier de lui. Il se bat pour améliorer  vos  conditions  de  vie  et  celle  de  nos  enfants.  Il  a  encore besoin de toutes vos prières pour réussir sa mission.

A vous, mes  chères sœurs,

Je tenais à vous dire tout spécialement, que je suis fière de vous. Votre courage   et   votre   dynamisme   sont   exemplaires. Vous vous battez  quotidiennement  pour  le  bien-être  de  vos  époux  et  de  vos enfants. Je  sais que  nombre  d’entre  vous, sont regroupées en coopératives et menez des activités génératrices de revenus.

Je vous encourage à persévérer dans ce sens, car c’est dans la solidarité et la cohésion que vous parviendrez à réaliser de grandes entreprises.

Mes  chères sœurs,

Je voudrais vous informer que j’ai demandé à la COOPEC de rouvrir à Odienné afin que vous aussi, puissiez bénéficier du FAFCI. J’espère que cela se réalisera très vite.

Vous pourrez toujours compter sur mon appui, non seulement en tant que Première Dame, mais aussi en tant que votre belle-fille.

A  ce  titre,  je  vous  ai  apporté,  pour  la  fête  des  mères,  du  matériel agricole, qui vous permettra de développer vos activités au sein de vos coopératives.

J’ai également pensé à votre santé. C’est pourquoi, j’ai apporté une ambulance et un fauteuil dentaire pour l’hôpital d’Odienné.   Je sais que vous en ferez bon usage.

Mes  chères sœurs,

Comme vous le savez, demain, dimanche 16 juin, ce sera la fête des pères. A cette occasion, je voudrais que nous remerciions tous les papas de Côte d’Ivoire, car si nous sommes des femmes dynamiques et heureuses,  c’est  grâce  à  eux,  à  leur  amour  et  leur  présence réconfortante à nos côtés. Aussi je voudrais souhaiter une bonne fête des pères à tous les papas de Côte D’Ivoire et tout particulièrement, à mon cher époux, votre fils, le Président  Alassane  OUATTARA.

C’est le plus gentil des papas et le plus attentionné des maris. C’est l’occasion pour   moi   de   lui   adresser   tous   mes   remerciements.   Je   voudrais également,  souhaiter  bonne  fête  des  pères  à  tous  mes  frères  ici présents.

 

Bonne fête à toutes et à tous,

 

 

Je vous  aime.

Autres discours connexes

Others speeches