Discours

Speeches

Madame Dominique Ouattara lors de sa visite au Bénin

dominique-ouattara-discours-lors-de-son-discours-benin.jpg

Mes  chères sœurs,

Je  suis  très  heureuse  de  vous  rencontrer  aujourd’hui  et  d’échanger  avec vous, en ce 8 mars, jour spécial dédié à toutes les femmes.

C’est l’occasion pour moi, de souhaiter une bonne Journée Internationale de la  Femme  à  toutes  les  femmes et  en  premier lieu,  à ma  sœur,  Madame Chantal De Souza YAYI, Première Dame de la République du BENIN et à vous toutes ici présentes.

Je souhaite également une bonne fête, à toutes mes sœurs Ivoiriennes pour lesquelles, j’ai une pensée très forte et à vous mes chères sœurs du BENIN.

Je voudrais, à travers ces mots, vous rendre un hommage bien mérité, car au  Benin  comme  en  Côte  d’Ivoire,  les  femmes  sont  dynamiques, intelligentes belles et courageuses.

Mesdames et messieurs,

Parce  qu’aujourd’hui  c’est  notre  jour,  ma  sœur  Chantal  et  moi-même, sommes  particulièrement  honorées  de  la  présence  à  nos  côtés  en  cette journée de la femme, de deux grands hommes.

Nos   chers   époux,   Le   Président   Thomas   YAYI   Boni,   Président   de   la République du BENIN, et mon cher époux le Président Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire.

C’est le lieu de les remercier, car ils sont les plus grands défenseurs et les plus grands avocats des femmes. Je vous demande de les applaudir très fort.

Ma chère sœur,  chère Chantal,

Je voudrais vous formuler mes sincères remerciements. Nous passons un séjour très plaisant dans votre beau Pays.

L’accueil  chaleureux  que  vous  nous  avez  réservé,  est  une  belle  preuve d’amitié et de fraternité.

Par ailleurs,     j’apprécie     à   sa juste valeur,     la rencontre   d’aujourd’hui, car    elle   nous donne l’opportunité d’évoquer nos expériences respectives, en matière d’aide aux femmes dans le domaine de la microfinance.

Mes  chères sœurs,

Votre  beau  Pays  capitalise  aujourd’hui,  des  avancées  remarquables  en matière de financement de microprojets portés par des femmes. Il n’aurait pu en être autrement, quand on connait l’abnégation et la persévérance dont les femmes béninoises ont toujours fait preuve. C’est  à  ces  modèles-là,  que  je  voudrais  inviter  à  se  référer  toutes  les femmes africaines exposées à la pauvreté.

De nos jours, la préoccupation principale de toutes les femmes doit être  de pouvoir se prendre en charge. Une femme jouissant d’une autonomie financière est un atout pour ses enfants, pour son époux et pour la société tout entière.

C’est pourquoi,  j’encourage vivement, toutes les initiatives visant à aider les femmes  à  se  prendre  en  charge,  grâce  à  une  activité  génératrice  de revenus.

A cet effet, je me réjouis de ce que les femmes ici présentes, aient pu bénéficier du financement de leur activité, grâce à la microfinance.

Chères sœurs,

Je  suis  venue  vers  vous,  totalement  admirative  de  vos  réussites  et  je voudrais vous en féliciter.

Je suis accompagnée de mon équipe chargée de la microfinance au sein de mon cabinet, car vous  êtes  pour  nous  des  exemples à suivre et nous sommes heureuses et fières de pouvoir nous instruire de votre expérience en la matière.

Chères sœurs,

M’inspirant de  votre modèle, j’ai  lancé au  mois de  décembre, le Fonds d’Appui aux Femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI), que nous avons créé pour aider nos sœurs Ivoiriennes en situation difficile.

J’ai voulu que les conditions d’octroi du FAFCI soient plus souples que celles de tous les fonds de crédit existant en Côte d’Ivoire. Les femmes accourent déjà, de toutes les régions du Pays, avec des projets d’activité bien pensés, signe de leur volonté à réussir le challenge. Cela me rend très optimiste quant à l’amélioration de leurs conditions de vie.

Mesdames et messieurs,

La réussite des femmes ayant bénéficié de la microfinance, prouve que, la microfinance  est    une    bonne  alternative   à   la  pauvreté  et   un catalyseur de développement social. Nous  devons  continuer  à    promouvoir  la  microfinance,  afin  d’aider  nos sœurs à dire NON à la pauvreté.

Excellente journée à toutes et à tous,

Je vous  remercie.

Autres discours connexes

Others speeches